Russiana, enfin ?

Autres informations / 09.12.2009

Russiana, enfin ?

DEAUVILLE, Mercredi

Prix Petite Étoile (L)

On pensait que la

participation de la ? JDG Rising Star?

Russiana(RedRansom)auPrixSolitude(L– 4e) signait son ultime tentative

d’inscrire son nom en majuscules dans les catalogues pour cette année 2009. Il

n’en est rien et elle se présente dans le Prix Petite Étoile (L) avec une bonne

chance. Tout d’abord, il faut expliquer son échec bellifontain : elle avait

galopé trop loin du groupe de tête pour réellement inquiéter les lauréates,

elle se présentait pour la première fois corde à gauche et Mickaël Barzalona la

découvrait, Olivier Peslier étant parti au Japon. Ensuite, elle présente des

gages de sécurité dans cette épreuve si l’on se réfère à sa tentative dans le

Prix de Torquesnes (B – P.S.F.) au mois d’août. Lors de cette épreuve, elle

n’avait vu le jour que très tardivement et avec un meilleur parcours, elle

aurait menacé la lauréate Lungwa (One Cool Cat) qui a remporté sa Listed par la

suite. Russiana a couru à quatre reprises depuis cette tentative estivale,

néanmoins elle a encore réalisé une bonne valeur récemment. Elle a hérité du

numéro 1 dans les stalles – qui n’est pas vraiment un avantage sur la P.S.F.– ,

ce qui ajoute une difficulté supplémentaire dans sa quête de lettres

majuscules.

 

Elles ont brillé sur le sable

L’enseignement que nous avons

pu tirer du Prix Luthier (L) est que la P.S.F. deauvillaise est propice aux

chevaux frais – le bien né Dalghar (Anabaa) s’est facilement imposé – et que

l’aptitude à la piste est prépondérante, puisque les deux accessits étaient

obtenus par deux chevaux qui avaient déjà fait leurs preuves sur le sable.

Entre Deux Eaux (Ange Gabriel) et Becomes You (Lomitas) sont dans ce cas et

sont également les deux seules gagnantes de Listed de l’épreuve. Outre ce point

commun, elles se sont déjà affrontées sur le sable et Becomes You avait eu le

dernier mot sur sa rivale. Mercredi, Becomes You se présente avec deux

avantages, l’un pondéral (Entre Deux Eaux est la seule à devoir porter 57,5

kilos) et l’autre réside dans sa fraîcheur puisqu’elle va prendre le départ de

sa quatrième épreuve de l’année. Entre Deux Eaux vient d’échouer dans une bonne

épreuve allemande, mais, de retour sur une surface qui lui plaît, une

réhabilitation n’est pas à exclure. Symba’s Dream (Vindication) a, elle aussi,

déjà bien fait sur la piste du jour en devançant la douée One Clever Cat (One

Cool Cat) dans une “D”. Elle n’a pas fait mieux que troisième dans les Listeds

(en trois tentatives), mais, de retour sur la côte Normande, elle peut réaliser

une bonne valeur. Symba’s Dream sera épaulée par sa compagne d’écurie, Volver

(Danehill Dancer) qui a servi de leader à Stacelita (Monsun) dans le Qatar Prix

Vermeille (Gr1). On devrait la retrouver aux avant-postes sur cette piste qui

permet d’aller loin.

 

 

Des revanchardes du Prix

Solitude

Mary Boleyn (King’s Best) a

remporté aisément le Prix Solitude (L), ce qui l’empêche de se présenter dans

cette épreuve fermée aux lauréates de Listed cette année. Lake Palace (Nayef),

Liberty Chery (Statue of Liberty), Russiana et Savoie (Anabaa) concluaient dans

cet ordre derrière Mary Boleyn. Lake Palace porte la casaque de Lady O’Reilly,

tenante du titre avec Rainbow Crossing (Cape Cross). Liberty Chery et Savoie

ont toutes deux remporté leur grand handicap cette année. Liberty Chery a

réalisé “un truc” dans le Prix Solitude, en revenant du dernier rang pour

s’octroyer la troisième place. De plus elle connaît bien la P.S.F. pour y avoir

obtenu trois accessits en autant de tentatives l’hiver dernier.

HISTORIQUE DE LA COURSE

Le Prix Petite Étoile est une

Listed depuis sa création en 1990. Couru en fin d’année depuis 1996. On note

deux victoires allemandes et trois anglaises. Petite Étoile est née en 1956,

elle était grise et une pure souche Aga Khan : elle était par Pétition et Star

of Iran et appartenait au Prince Aly Khan pour l’entraînement de Noël Murless.

Elle a remporté 14 victoires de 2 à 5ans, et elle est demeurée invaincue à

3ans. De ses victoires, nous soulignerons celles dans les 1000 Guinées, les

Oaks, les Yorkshire Oaks, les Champion Stakes, les Sussex Stakes ainsi que son

doublé dans les Coronation Stakes. C’est l’une des ancêtres de Zarkava.