Savoie : une victoire de listed et puis s’en va

Autres informations / 10.12.2009

Savoie : une victoire de listed et puis s’en va

DEAUVILLE, Mercredi

Le Prix Petite Étoile (L) a vu triompher Savoie (Anabaa),

une pouliche de gros handicaps passée avec succès au niveau Listed avant

d’entrer au haras. « On a eu une très bonne course, Davy [Bonilla, ndlr] lui a

donné une course idéale pour gagner, a déclaré Yann Barberot au micro

d’Equidia. J’ai fait l’impasse sur le mois de novembre car je savais qu’il y

avait des courses à la maison [Deauville]. Savoie va maintenant arrêter sa

carrière et entrer au haras. » Montée patiemment au cœur du peloton, Savoie a

rapidement pris l’avantage dans la ligne droite et a réussi à le conserver

jusqu’au passage du but.

 

La première victoire de Listed de Yann Barberot Fraîchement

installé entraîneur, Yann Barberot a remporté ce mercredi sa première victoire

de Listed. Après deux victoires acquises en 2008 avec seulement treize

partants, il a inscrit un 24e succès à son jeune palmarès dans ce Prix Petite

Étoile.

 

Lake Palace échoue de peu

Revenue des derniers rangs dans le Prix Solitude (L) pour

obtenir la deuxième place, Lake Palace (Nayef) a refait un "truc"

aujourd’hui. Bonne finisseuse, il lui a manqué un petit quelque chose pour s’imposer

ou plutôt c’est un petit quelque chose en plus qui a joué dans cette défaite.

Car elle a été légèrement déportée sous l’appui de Becomes You (Lomitas) à la

sortie du tournant final.

 

Une enquête tardive qui profite à Hidden Brief Hidden Brief

(Barathea) nous arrivait d’Angleterre où elle venait de remporter son maiden.

Ce mercredi, elle a dirigé les opérations. Et comme les Anglais ont l’habitude

de le faire, elle a été rapidement montée aux bras et s’est montrée dure pour

finir. Néanmoins elle a été nettement dominée par Karlisse (Celtic Swing),

rétrogradée de la troisième à la sixième place pour avoir penché sur Cool and

Composed (Buddha), initialement arrivée à la sixième place.

 

Russiana, toujours pas…

Celle qui avait fait naître de gros espoirs en débutant l’an

dernier, n’a pas encore réussi à remporter sa Listed. Placée en deuxième

position à la corde, Russiana (Red Ransom) n’a pas changé de vitesse dans la

ligne droite et n’a pu jouer un rôle dans la phase finale, sans aucune excuse à

faire valoir si ce n’est la fatigue de la saison l’empêchant de prendre un

accessit.

  

Savoie, issue d’une belle famille du Haras du Quesnay

Élevée par la famille Head, Savoie provient d’une bonne

souche du Quesnay qui remonte à Sèvres (Riverman), sa quatrième mère. Celle-ci

a      donné la championne Silvermine,

lauréate de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) et deuxième du Prix Marcel

Boussac (Gr1) et de "l’Opéra" (Gr2). Silvermine a donné Sillery,

lauréat du Prix Jean Prat (Gr1), deuxième du Grand Prix de Paris (Gr1) et

double lauréat de Grs1 aux États-Unis. La deuxième mère de Savoie, Silverqueen,

a pour sa part produit des chevaux de niveau Listed dont Silva et Sylvestre..

Savoie est devenue aujourd’hui la première black-type de sa mère, Seacleef, une

jument de niveau modeste en course. La sœur de Savoie, Salania (Linamix) a été

vendue 60.000€ yearling l’an dernier.