Une simple formalité pour hermoun

Autres informations / 07.12.2009

Une simple formalité pour hermoun

RÉSULTATS

TOULOUSE, Dimanche

Prix Philippe de Watrigant

(D)

Deuxième du Grand Prix du

Nord (L), Hermoun (Septième Ciel) semblait trouver une course facile dans le

Prix Philippe de Watrigant (D). Cela s’est vérifié sur la piste où le

pensionnaire de Xavier Nakkachdji n’a pas souffert pour ajouter un troisième

succès à son palmarès. Après avoir lancé le sprint dès l’entrée de la ligne

droite, Hermoun s’est montré courageux pour repartir sous l’attaque de Tropical

Rain (Bahhare), lequel s’est rapproché avec des ressources dans le tournant final

avant de se heurter au partenaire de Grégory Benoist. On attendait beaucoup

mieux de la part de Crackovia (Daylami), la sœur de Coquerelle (Zamindar),

lauréate du Prix Saint-Alary (Gr1). Mais la pensionnaire de François Rohaut n’a

fait que rétrograder durant le parcours, finissant dernière.

 

Hermoun, de la souche de

Boréale

Élevé par le Haras d’Etreham,

Hermoun est issu de la souche de Boréale (Bellypha), lauréate d’un Gr3 et

deuxième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1). Mère d’Hermoun, Hermine

(Kaldoun) a couru quatre fois, uniquement en plat, prenant deux places. Elle a

donné sept produits dont deux vainqueurs : Hermoun et Chance Event (Grape Tree

Road). Hermoun est aussi le neveu de Sœur Ti (Kaldoun), double lauréate de

Listed et quatre fois placée de Groupe.

Les autres partants dans leur

ordre d'arrivée : Emitard (Tôt ou Tard), Baroud de Coeur (Baroud d'Honneur),

Obatala (Numerous), Lomirana (Lomitas), Gratia Plena (Solid Illusion), Wise

Stone (Giant's Causeway), Secret Life (Montjeu), Crackovia (Daylami). Tous

couru.

Hermoun vient rapidement se

placer sur la ligne de tête, côté corde, accompagné par Emitard et Baroud de

Cœur, mais le peloton reste très groupé dans la ligne d'en face. Dans le

tournant final, alors que le gros des troupes vient en pleine piste, Hermoun

décide de venir côté corde. Il pénètre en tête dans la ligne droite et rejoint

le peloton, à l'extérieur de la piste. Sans être appuyé contre le rail, il va

contenir toutes les attaques, avant de se détacher dans les 150 derniers

mètres. Tropical Rain a donné une bonne réplique au favori et prend une belle

deuxième place, devant Takyro, longtemps à l'arrière-garde et qui a bien

prolongé son effort.