Vente aux enchères des haras nationaux : une réussite contrastée

Autres informations / 04.12.2009

Vente aux enchères des haras nationaux : une réussite contrastée

AU CŒUR DE L’ACTU

Ce samedi 28 novembre s’est

déroulée la quatrième édition des ventes aux enchères des Haras nationaux.

Vingt-six étalons étaient proposés à la vente, tous ont trouvé preneurs. Le

prix moyen a atteint 8.219€ et le chiffre d’affaires 214.800€. Ce bon résultat,

parfaitement aligné sur les précédentes éditions de cette vente aux enchères, a

été rendu possible grâce aux chevaux de sport – le top price étant Negus de

B’Neville à 33.000€ suivi de Norton du Gravant, acquis 28.000€, et Looping

d’Elle à 30.000€. Côté courses, le grand âge des étalons proposés explique les

prix modestes consentis par leur acheteur. Le top des pur-sang a été affiché

par Freedom Cry (Soviet Star), le père de Califet, qui a été vendu 7.200€. Le

vainqueur de "l’Arc" 1992, Subotica (Pampabird), a été obtenu pour 3.300€,

Balleroy (Kaldoun) pour 4.000€, Dadarissime (Highest Honor) pour 1.600€.

L’anglo-arabe Hasa (Dan Music) a fait afficher le prix de 3.500€.

LA HÊTRAIE OFFRE DES SAILLIES

AU SALON DES ÉTALONS

Le Haras de la Hêtraie sera

présent au Salon des Étalons durant les ventes Arqana du 5 au 7 décembre.

Chaque visiteur pourra déposer le bulletin ci-joint sur le stand et sera ainsi

tiré au sort pour une saillie offerte.