Vive le sud fait briller l’entraînement espagnol

Autres informations / 16.12.2009

Vive le sud fait briller l’entraînement espagnol

PAU, Mardi

Prix d’Artix (G)

L’hiver dernier, à Pau, les

Espagnols avaient trusté les victoires en plat. Cette mode pourrait devenir une

habitude, les ibériques étant de plus en plus nombreux à se déplacer à Pau. Et,

mardi, Vive le Sud (Martaline), entraîné par Roman Martin-Sanchez, a frappé

fort en remportant le Prix d’Artix (G). Une victoire très aisée obtenue après

avoir galopé près de l’animateur, Piuside (Antonius Pius). Dès l’entrée de la

ligne droite, Vive le Sud s’est détaché de ses rivaux pour finalement

l’emporter de trois longueurs devant le pensionnaire de Jean-Claude Rouget, San

Martin (Oasis Dream), installé favori mais bien impuissant pour lui donner la

réplique. Mais, si la victoire a été facile, il faut avouer que le lot ne

regroupait pas des phénomènes.

 

La fausse réputation de

Martaline

Vive le Sud est un fils de

Martaline, qui réussit bien ses débuts d’étalon. C’est assez atypique de voir

Vive le Sud remporter son maiden à 2ans sur 1.500m, car Martaline possède un

profil qui le destine à faire des chevaux plutôt tardifs, voire destinés à

l’obstacle. En effet, Martaline appartient à la famille de stayers bien connus

issus de Coraline et représente un croisement Linamix sur Sadler’s Wells.

La mère de Vive le Sud, Siro

(Grand Lodge), a déjà produit un black type. Il s’agit de Rêve de Soleil (Dyhim

Diamond), placé de Gr2 en Angleterre et qui désormais utilise ses talents à

Hongkong. Sorceress (Fabulous Dancer), troisième mère de Vive le Sud, est

gagnante de Listed en France et avait remporté en débutant le Prix des Marettes

(F).

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée :

Eusebio Ps (Baptize),

Wolfgang (Leadership), Piuside (Antonius Pius), Vermentino (Anabaa Blue), Major

des Vents (Majorien), Gerchop (Indian Rocket), Gosse de Sèvres (Sèvres Rose),

Indian Maj (Indian Rocket). Tous couru.

Piuside s'installe

délibérément en tête de course. Zarly, San Martin, Vive le Sud galopent

également aux avant-postes. Indian Maj, Major des Vents et Modino pointent au

sein du peloton alors que Vermentino, Eusebio Ps et Wolfgang musardent à

l'arrière-garde. L'allure est relativement soutenue. Gerchop et Major des Vents

tentent vainement de progresser en dehors dans le tournant. Entrée de ligne

droite, Piuside cède, San Martin cherche le passage, Vive le Sud en profite

pour placer son accélération. Bien équilibré au centre de la piste, le dernier

nommé ouvre plaisamment son palmarès. En léger retrait, San Martin s'assure la

2e place, Zarly, la 3e. Longtemps pointé à l'arrière-garde, Mister Camilau

conclut 4e.