Young poli fait parler la classe

Autres informations / 17.12.2009

Young poli fait parler la classe

CAGNES-SUR-MER, Mercredi

Prix du Mercantour

L’écurie de Robert Collet est

en forme, soixante-dix pour cent de ses partants ont participé aux arrivées

depuis le début du meeting cagnois. Young Poli (Poliglote) en est l’exemple

parfait : pour sa deuxième course de l’hiver, il a triomphé avec beaucoup de

désinvolture dans le Prix du Mercantour, se positionnant comme un sérieux

candidat à la Grande Course de Haies de Cagnes-sur-Mer (L). Longtemps

attentiste, son jockey, Ervan Chazelle, l’a rap proché dans le dernier virage,

puis a sauté la dernière haie botte à botte avec l’animateur, Imperial Secret

(Imperial Ballet), avant de le dominer facilement sur le plat. Placé de Gr3 et

lauréat de Listed en plat, mais aussi en haies – Listed à Enghien, vainqueur

devant ce même Imperial Secret –, Young Poli était la plus grosse valeur de

l’épreuve et il devrait encore progresser sur cette course. Son dau phin du

jour pourrait le retrouver au départ de l’épreuve majeure, prévue le 10 janvier

prochain, avec l’ambition de s’offrir un doublé, après sa victoire acquise en

2008.

 

Un papier classique de plat

Ce fils de Poliglote est issu

d’une remarquable souche de l’élevage Aga Khan. Sa troisième mère, Val Divine

(Val de Loir), n’est autre que la génitrice de deux lauréats de Gr1 : Vayrann

(Brigadier Gérard) – propre frère de Yasiyn, la deuxième mère de Young Poli – a

remporté les Champions Stakes (Gr1) au début des années 80 sur la distance de

2.000 mètres, tandis que

Yashgan (Hot Grove) a, lui, triomphé dans un Gr1 aux États-Unis sur la distance

de

2.400 mètres. Vearia (Mill

Reef), la sœur utérine de ces deux champions, elle-même lauréate d’une Listed sur

2.000 mètres à

Maisons-Laffitte, n’est autre que la mère de Valanour (Lomond) et Vereva

(Kahyasi). Le premier nommé a remporté le Grand Prix de Paris, puis est devenu

étalon, la seconde a été lauréate du Prix de Diane en 1997. En outre, Young

Poli est doté d’un papier classique de plat qui lui apporte le sang de Northern

Dancer par son père,

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée : Tito Trinidad (Kahyasi), Quarisandre (Sleeping Car). Tombé :

Oh Câlin (Alamo Bay). Tous couru.

La course se déroule sur un

tempo régulier, Ridaar se porte au commandement à un tour du but, Imperial

Secret se tient à proximité. Aux derniers rangs, Young Poli attend sagement son

heure. À l’amorce du tournant final, Young Poli entame un rapproché, il

progresse le long des tribunes. En tête, Imperial Secret semble avoir la mesure

de Ridaar, Golden Magic et Quarisandre. Young Poli, pour sa part, poursuit son

rapproché. Il "croque" ses adversaires un par un, pour finalement

s’imposer dans un canter. Son parte naire se retourne, une fois en tête, pour

jauger la position des autres concurrents. Imperial Secret, vivement sollicité,

conserve la 2e place et Ridaar la 3e.