Young tiger : le champion du "défi" revient pour un tour d’honneur

Autres informations / 06.12.2009

Young tiger : le champion du "défi" revient pour un tour d’honneur

PARTANTS

TOULOUSE, Dimanche

Prix Max Sicard–14ème Étape

du Défi du Galop (L)

Young Tiger (Tiger Hill) a

démontré ses grands moyens cette année dans le Défi du Galop. Ce « cheval de

Groupe », comme le répète souvent son entraîneur, François Rohaut, aurait pu

avoir une toute autre carrière sans des ennuis de santé. Mais ce qu’il a réalisé

cette saison est exceptionnel. Avec ses trois victoires dans le Grand Prix de

Lyon (L), la Copa de Oro (L) et le Grand Prix de Nantes (L) ainsi que ses deux

premiers accessits dans le Grand Prix de Bordeaux (L) et le Vase d’Argent (L),

il est d’ores et déjà le vainqueur du Défi du Galop 2009. Le cheval de cœur de

Javier Gispert revient à Toulouse à l’occasion du Prix Max Sicard (L). Il sera

sur sa distance (2.400m) et le terrain lourd de la Cépière devrait l’avantager.

Difficile de l’imaginer battu après sa démonstration nantaise.

 

Blek, des

"réclamers" aux Listeds

Blek (Chichicastenango) a un

parcours atypique. Le protégé d’Élie Lellouche a commencé sa carrière dans les

"réclamers ". Il s’est ensuite imposé dans deux gros handicaps. Après

avoir franchi ce premier cap, il s’est hissé sans problème au niveau des

Listeds. Cette année, le cheval d’Alain Maubert a remporté trois courses

principales pour stayers.

Lors de ses deux derniers

succès, il portait beaucoup de poids, comme ce dimanche. Raccourci pour cette

nouvelle étape, il a néanmoins déjà réussi sur la distance classique. En forme,

maniable et courageux, il peut entrer de belle façon dans le Défi du Galop.

 

Caudillo, un autre stayer

talentueux

Blek n’est pas le seul stayer

de classe à revenir sur la distance classique. C’est aussi le cas de l’Allemand

Caudillo (Acatenango), deuxième de Gr3 sur 2.400m en Allemagne. Le protégé

d’Andreas Bolte a gagné un Gr3 sur 3.200m à Baden Baden, mais n’a pas

véritablement de changement de vitesse. Capable de partir de loin, Caudillo

peut conserver une place en fin de parcours. Adepte des terrains profonds,

Green Tango (Majorien) fait sa valeur de 2.400 à 3.100m. Il a rencontré Blek à

deux reprises mais a subi sa domination. Une nouvelle fois, une place est dans

ses cordes. Excellent quatrième du Grand Prix de Marseille (L) sur une distance

trop courte pour ses aptitudes, Libertador (Slickly) revient sur la distance

classique. Le pensionnaire de Frédéric Rossi a gagné le Grand Prix de Lyon (L)

sur 2.400m et se sort de tous les terrains. Il doit obtenir un bon résultat.