Young tiger marque le "défi" de son empreinte

Autres informations / 07.12.2009

Young tiger marque le "défi" de son empreinte

TOULOUSE, Dimanche

Prix Max Sicard – 14ème Étape

du Défi du Galop (L)

Young Tiger (Tiger Hill) est

unique dans la courte histoire du Défi du Galop. Le pensionnaire de François

Rohaut a remporté le Prix Max Sicard (L), sa quatrième victoire consécutive

dans le circuit. Une passe de quatre réalisée la même année. Une performance

inédite si l’on compare le profil de Young Tiger à celui de Magadino (Solon) et

Balius (Mujahid), les deux derniers vainqueurs du Défi du Galop à avoir enlevé

le bonus. Magadino avait enlevé deux épreuves et Balius, trois. Le protégé de

Carlos Laffon-Parias s’était imposé dans le Grand Prix de Marseille (L), ce qui

porte à quatre ses victoires dans le "Défi", mais il avait réussi ce

petit exploit à cheval sur deux saisons. Young Tiger a donc fait mieux ce

dimanche sur la piste toulousaine. « C’est un cheval extraordinaire, nous a

déclaré François Rohaut. Il fait toujours ce qu’on lui demande. Il s’adapte à

tous les profils et à tous les terrains. Je tiens surtout à associer à sa

réussite le docteur Demezières et Alberto Remolina qui se sont occupés de lui.

» Mais le "Max Sicard" n’a pas été une partie de plaisir, pour le

partenaire de Jean-Bernard Eyquem, comme on pouvait le penser. Venu avec des

ressources le long de la corde dans le dernier tournant, le cheval de Javier

Gispert a dû se montrer tenace dans la phase finale pour contrer l’attaque de

Blek (Chichicastenango).

 

Les excellentes statistiques

de Young Tiger

La carrière de Young Tiger

n’a pas connu d’anicroches. Son palmarès est riche de vingt quatre courses pour

douze victoires et douze places. Il n’a jamais déçu et doit pouvoir réussir de

belles choses dans les Groupes, notamment à l’étranger. Dominateur en Espagne

où il est invaincu, Young Tiger a les moyens de conquérir de nouveaux territoires.

 

L’aventure du

"Défi" avec un an de décalage

Comme nous l’avais confié

François Rohaut lors de la victoire de son protégé dans le Grand Prix de Nantes

(L) : « Young Tiger avait pour objectif le Défi du Galop en 2008. » Mais le

beau bai avait dû être arrêté après son succès toulousain. Les compteurs ont

donc été remis à zéro. En début d’année, il a terminé deux fois deuxième dans

le Vase d’Argent (L) puis dans le Grand Prix de Bordeaux (L). Il a ensuite

gagné consécutivement le Grand Prix de Lyon (L), la Copa d’Oro (L), le Grand

Prix nantais puis ce Prix Max Sicard.

 

Blek tombe sur un os

Malgré un parcours en

troisième épaisseur, Blek (Chichicastenango) s’est montré courageux pour

prendre la deuxième place et offrir une vive résistance à Young Tiger.

« Il court bien mais il est

battu à la régulière », a avoué son jockey, Davy Bonilla.

 

Le coup de poker de

Tangaspeed

En rasant la corde dans le

dernier tournant, Tangaspeed (Vertical Speed) a gagné un terrain considérable.

Elle a même fait illusion pour le succès avant de s’avouer vaincue. Elle

rassure néanmoins ses supporters, après ses récentes sorties en demi-teinte, en

terminant troisième.

« J’ai tenté le coup en

dedans pour espérer lutter avec les chevaux de Groupe qui la précédaient » nous

a confié François-Xavier Bertras, son jockey.

 

Le neveu de Fabulous Hostess

Élevé par le vicomte A. de

Rose, Young Tiger est un cheval qui vieillit bien, comme son père, Tiger Hill

(Danehill), double gagnant de Gr1 à 4ans. Sa mère Youngolina (Trempolino) a

remporté quatre courses dans le SudOuest. Elle compte neuf produits, dont trois

gagnants, et Young Tiger est le seul avec du caractère gras. La deuxième mère

de Young Tiger, Young Hostess (Arctic Tern), provient de l’élevage Wertheimer

et s’est classée deuxième de Gr3. Elle est la mère de Fabulous Hostess

(Fabulous Dancer), triple gagnante de Groupes et tout autant au niveau Listed.

Young Hostess se retrouve également comme aïeule dans les pedigrees de Colony

Band (Dixieland Band), gagnante de Listed et candidate au Prix de Diane (Gr1),

et de Dolma (Marchand de Sable), triple gagnante de Listed.