Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Emotional rescue réussit sa première sortie pour valérie dissaux

Autres informations / 10.01.2010

Emotional rescue réussit sa première sortie pour valérie dissaux

RÉSULTATS

 DEAUVILLE-MIDI,

Samedi

Prix des Bissons (E)

Sous la responsabilité de Yan Durepaire jusqu’en décembre,

Emotional Rescue (Diableneyev) a, depuis, rejoint l’écurie de Valérie Dissaux.

Et elle a réussi un coup de maître en s’imposant de peu à l’occasion de sa

première sortie pour l’entraîneur cantilien dans le Prix des Bissons (E).

Pourtant, rien n’était fait à l’entrée de la ligne droite. La partenaire de

Grégory Benoist s’est retrouvée prise de vitesse. Mais à deux cents mètres du

but, elle est parvenue à prendre le meilleur pour repousser ensuite toutes les

attaques. « J’avais le numéro de corde idéal avec le 4 pour pouvoir être caché,

a déclaré Grégory Benoist au micro d’Equidia. C’est donc ce que j’ai fait puis

je l’ai mise en épaisseur. Elle est un peu froide et a beaucoup d’action. Pour

finir, elle est courageuse. »

En tenant compte de sa troisième place à Dax au cours de

l’automne derrière Ivory Land (Lando), vainqueur du Grand Critérium de Bordeaux

(L), Emotional Rescue avait une toute première chance ce samedi.

Gone Shopping (Muhtathir), un peu longue à trouver son

action, a fini honorablement pour prendre le premier accessit. Elle a ainsi

donné raison à son entourage qui a déboursé 23.333€ pour la défendre lors de sa

dernière sortie victorieuse, alors qu’elle était à réclamer pour 16.000 euros.

La souche de Flash Ball

Elevé par Hubert Honoré et Mme C. Lamotte d’Argy, Emotional

Rescue appartient à la souche du bon Flash Ball

(Cricket Ball), fils de sa 3e mère, qui défendait les

couleurs d’Hervé Chamarty. Vainqueur de la Coupe Piaget (L) en plat à Deauville

sous l’entraînement de Jean-Claude Rouget, Flash Ball a ensuite évolué en obstacle.

Sous la houlette de Jacques Ortet, il a gagné notamment le Prix Pierre de

Lassus (devenu Gr3) et le Prix Rohan (Listed depuis). Ampelopsis (Night Shift),

la mère d’Emotional Rescue, a couru quatre fois, remportant une course « E » à

SaintCloud. Elle a produit Mina Moto (Orpen), lauréat de gros handicap.

Deuxième mère d’Emotional Rescue, Santa Musica (Luthier) a

gagné deux courses en province sous la casaque de l’Ecurie Aland, se montrant

extrêmement régulière en neuf sorties. Elle a donné deux black-type : Air Music

(Fabulous Dancer), quatre fois à l’arrivée de Groupe, et Rumboogie (Sharpo)

deux fois à l’arrivée de Gr2 et Gr3.