Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Garett gomez/julien leparoux :  un match au final surprenant

Autres informations / 05.01.2010

Garett gomez/julien leparoux : un match au final surprenant

L’Eclipse

Award 2009 chez les jockeys  américains a

donné lieu à un final surprenant  puisque

Garett Gomez a subtilisé  la première

place au Français Julien  Leparoux grâce

à une monte de remplacement. 

Agent

de Garett Gomez, Ron Anderson  s’est

prononcé sur la façon dont “son”  pilote

a obtenu son titre dans les  colonnes du

Daily Racing Form : « Pour  pouvoir être

sacré jockey numéro 1, il  est déjà

arrivé qu’un jockey ait plusieurs  montes

de dernière minute pour  refaire son

retard. Quatre jockeys ont  proposé de

céder leurs montes à  Garett. Il n’y a

rien de répréhensible. » 

Rappel

des faits : le 31 décembre,  Garett Gomez

est déclaré sur deux  montes à Santa

Anita pour tenter de  refaire son retard

sur Julien Leparoux.  Pour cela, il doit

remporter ces deux  épreuves et glaner

ainsi les 26.994$ qui le séparent du cavalier français. 

Dans

la première course, une allowance, il termine sixième et dernier. Il  gagne alors 400$. Il remporte ensuite un

maiden, mais cela n’est pas suffisant  pour

prendre le meilleur.  Arrive l’heure de

la huitième course, la dernière de l’année aux États-Unis.  Martin Pedroza déclare qu’il ne se sent pas

capable de monter et laisse sa  place sur

Cenizo à… Garett Gomez. Grand favori, le jockey s’impose et  devance donc Julien Leparoux.

Pour

nombre d’observateurs, Garett  Gomez n’a

pas eu un comportement sportif en cherchant à tout prix à  récupérer des montes chez ses collègues.  Pour d’autres, il a simplement joué toutes

ses cartes pour gagner comme  l’a

notamment avoué Mike Smith à la presse américaine : « Je ne suis pas  étonné. J’ai cédé ma place de nombreuses fois

à Angel Cordero pour qu’il  soit tête de

liste des jockeys à Saratoga. »