Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Grandretour s’impose sur le fil

Autres informations / 26.01.2010

Grandretour s’impose sur le fil

CAGNES-SUR-MER, Lundi

Prix Robert Villeneuve-Bargemon

Acquis 34.000 Guinées aux ventes Tattersalls en 2005, Grandretour (Grand Lodge) triomphe dans le Prix Robert

Villeneuve-Bargemon, préparatoire au Grand Prix du Conseil Général des Alpes

Maritimes (L, le 27/02), épreuve sur laquelle il sera orienté, comme l’a

annoncé Jean-Claude Rouget, son entraîneur : « Si tout va bien, il va courir le

Grand Prix. S’il gagne, tant mieux, s’il est battu, tant pis. Il a déjà bien

gagné sa vie et trouvera d’autres bons engagements en province. » Grandretour a

déjà remporté 100.650€ de gains.

Ce lundi, il a voyagé au sein du peloton avant de se

rapprocher dans le dernier virage puis s’est vaillamment défendu dans la phase

finale pour venir dominer Wysiwyg Lucky (Ultimately Lucky).

 

La Boum prend ses marques

Bonne septième du Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1), La Boum

(Monsun) n’a quitté les derniers rangs qu’en sortant du tournant final et a été

l’une des plus rapides pour conclure. Elle faisait sa rentrée ce lundi et a

logiquement un peu “coincé” à la fin. Associée pour la première fois à la

pensionnaire de Robert Collet, Thomas Huet lui a laissé sa chance dans la phase

finale, laissant parler son aptitude au terrain lourd. D’après son entourage,

elle sera bel et bien présente le 27 février, jour de la grande finale sur la

Côte d’Azur, au contraire de Nostaltir (Muhtathir), septième, pour qui les

œillères australiennes, portées pour la première fois, n’ont pas eu l’effet

escompté.

 

Grandretour, de la famille de l’excellente miler américaine

Ventura

Élevé par Plantation Stud, Grandretour est issu d’Entail

(Riverman), la mère de cinq produits référencés dont Let us Prey (Hawk Wing),

qui s’est placé dans les Champagne Stakes (Gr2) et les Superlative Stakes (Gr2)

en Angleterre pour l’entraînement de Neville Callaghan. Entraînée par Maurice

Zilber, sa deuxième mère, Estala (Be my Guest), s’est placée à trois reprises

au niveau Listed en France. Elle est la mère de Ventura (Chester House),

lauréate de quatre Grs1 aux États-Unis et au Canada, dont trois sur le mile :

les Just a Game Stakes, le Woodbine Mile et les Matriarch Stakes dernièrement

sous la férule de Bobby Frankel.