Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Guy cherel en haut de l’affiche

Autres informations / 29.01.2010

Guy cherel en haut de l’affiche

PARTANTS  

PAU, Vendredi

Prix Jean Bernadotte

En route vers le Prix Antoine de Palaminy (L) ou Grand

Steeple-Chase des 4 Ans de Pau, Guy Cherel, qui a dominé cette épreuve en 2008

avec New Member (Stravinsky), apparaît très bien armé Sur les huit candidats,

quatre défendent ses intérêts, avec chacun une chance indiscutable de

triompher. Il s’agit de Califète Royale (Califet), Keeping Gold (Goldneyev)

– toutes deux propriété de l’entraîneur mansonnien –, Kriss

William (Califet) et Récalcitrant (Equerry). Trois d’entre eux ont gagné cet

hiver à Pau, Keeping Gold étant la seule à n’avoir pu accrocher son nom au

palmarès d’une épreuve du meeting, butant en dernier lieu sur sa compagne de

box Califète Royale. Pour trouver un favori parmi les quatre, le choix de

Cyrille Gombeau en faveur de Récalcitrant est à prendre en considération, mais

sur l’impression visuelle, celui de Kriss William et Califète Royale est plus

significatif. Quant à Keeping Gold, elle est en progression constante.

Quatrième lors de ses débuts dans la discipline du steeple, elle s’est ensuite

classée deuxième lors de sa deuxième tentative, dominant nettement des chevaux

qui l’avaient devancée précédemment.

 

Net Lovely débute au Pont_Long

Pour contrecarrer les plans de victoire de Guy Cherel,

Emmanuel Clayeux présente Net Lovely (Network), une pouliche dont la musique

est en tout point remarquable. Invaincue en trois sorties sur le steeple, la

représentante de Paul Couderc et Patrick Joubert a fait ses gammes à

Lyon-Parilly et reste sur une victoire en haies sur l’hippodrome d’Enghien où

elle devançait un lot de pouliches inexpérimentées. Cette dernière performance

date toutefois du 20 novembre et son absence depuis peut avoir une incidence,

d’autant plus qu’elle effectue à cette occasion ses premiers pas sur

l’hippodrome palois.

 

Schianto Conti : l’“Ortet” de service

Jacques Ortet, le maître des lieux, a remporté quatre des

cinq dernières éditions du Prix Jean Bernadotte. Rubi Ball (Network) le lui a

offert en 2009 avant de tomber au dernier obstacle du Prix Antoine de Palaminy

alors qu’il avait course gagnée. Cette année, il présente Schianto Conti (Agent

Bleu) qui arbore aussi la casaque de la famille Papot. Loin d’être une première

chance, il reste sur une deuxième place sur les “gros” à Pau, mais se présente

comme un poulain délicat, qui est déjà tombé deux fois en quatre sorties.