Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Importants transferts pour la turquie

Autres informations / 13.01.2010

Importants transferts pour la turquie

INTERNATIONAL

Non, il ne s’agit pas de footballeurs, mais pour une fois

d’étalons de pur-sang et non des moindres. Tous les protocoles de la

transaction ne sont pas encore accomplis, mais nous pouvons déjà annoncer que,

sauf incidents, trois grands étalons du groupe Coolmore feront la monte dès

cette année en Turquie. Il

s’agit de Powerscourt (Sadler’s Wells & Rainbow Lake), Lion Heart (Tale of

the Cat & Satin Sunrise) et Dehere (Deputy Minister & Sister Dot). Les

deux premiers étant vendus aux éleveurs turcs, le troisième étant loué.

La nouvelle est surprenante car Powerscourt était annoncé à

Coolmore Irlande cette année après le grand succès de ses premiers produits qui

avaient 2ans en 2009 et qui incluaient la très bonne pouliche Termagant qui a

enlevé les Moyglare Stud Stakes (Gr1) l’été dernier en Irlande. On l’attendait

donc dans son home irlandais où ce fils de Sadler’s Wells, gagnant de Gr1 et

maintenant producteur de Gr1, devait saillir à 7.500€.

Inattendue également est la vente de Lion Heart dont les

débuts au haras d’Ashford (Coolmore America) sont excellents puisqu’il

était  tête  de 

liste Freshman Sire au nombre de stakes winners aux USA en 2009, avec

vingt-cinq vainqueurs de 2ans.

Enfin, Dehere est un étalon confirmé aux États-Unis, il

était tête de liste en 2002 et a donné le total impressionnant de 62 stakes

winners. Cependant, comme il est déjà âgé, il a été seulement loué aux éleveurs

turcs, vraisemblablement comme une cerise sur le gâteau.

L’arrivée de ces trois sires en Turquie permet de bien

réaliser la place que la Turquie est en passe d’acquérir dans le concert

européen, avec ces deux vedettes que sont Powerscourt et Lion Heart. Sans

prendre de gros risques, on peut estimer que la transaction a dû se dérouler à

un prix situé entre 6 et 10 millions d’euros. Cet enrichissement du patrimoine

d’élevage de la Turquie souligne l’importance que ce pays a prise. Nous avions

rappelé ce fait incontestable dans notre dernier article sur la concurrence

internationale européenne et l’intérêt que les Anglais accordaient avec

beaucoup de discernement à ce pays.