Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

La premiere victoire americaine de loup breton

Autres informations / 26.01.2010

La premiere victoire americaine de loup breton

Passé de l’entraînement d’Élie Lellouche à celui de Julio

Canani, Loup Breton (Anabaa), deuxième du Prix Ganay (Gr1) de Vision d’État

(Chichicastenango), est resté sous le bleu “Wildenstein” et court désormais aux

États-Unis. Dimanche, il disputait la troisième course de sa “carrière américaine”,

un deuxième Groupe 2 et il l’a remporté avec beaucoup d’autorité alors qu’il

n’avait été battu que d’un nez la dernière fois. Disputé à Santa Anita, ce Gr2,

les San Marcos Stakes, devait avoir lieu la semaine dernière, mais en raison de

fortes pluies ayant engendré des problèmes de drainage de la piste en pro-ride,

les autorités ont dû décaler cette épreuve à lundi et finalement à ce dimanche.

Au palmarès des San Marco Stakes, Loup Breton succède à deux autres exportés

français : Champs Élysées et Artiste Royal. « Il s’est très bien adapté aux

particularités des courses américaines, a déclaré son jockey, Garrett Gomez, à

notre maison-mère, le TDN. Je l’avais bien à ma main aujourd’hui et il a fait

son travail. J’ai été enfermé un instant et cela ne s’est pas ouvert tout de

suite. J’ai donc juste eu à attendre que le jour se fasse pour qu’il vienne

gagner. » L’”ex-Lellouche” nous l’a démontré en France, il aime attendre et

venir le plus tard possible. La configuration de la course a donc été un avantage

pour lui, à qui l’effort a été masqué.

Loup Breton est un fils de Louve (Irish River), gagnante du

Prix de Flore (Gr3), qui avait également couru ultérieurement aux États-Unis.

Louve Royale (Peintre Célèbre) est un autre produit de Louve ayant été exporté

aux USA après avoir débuté sa carrière en France. C’est de l’autre côté de

l’Atlantique qu’elle a couru dans les stakes, prenant la deuxième place d’un

Gr3 à Saratoga.