Les 3ans élus jdg rising star en 2009

Autres informations / 07.01.2010

Les 3ans élus jdg rising star en 2009

??SPÉCIAL JDG RISING STAR ?

Attribuer une ??JDG Rising Star ??à un cheval de 3ans en plat, est un exercice difficile car très

logiquement, plus la saison avance, plus de paramètres sont à prendre en

compte. Il faut dénicher les bonnes surprises, comme cela a été le cas pour

Daryakana. Alors que des chevaux sortant de “maidens classiques”, comme le Prix

Juigné (F), ne confirment pas. Par ordre chronologique, nous avons répertorié

et commenté toutes les JDG Rising Stars que nous avons attribuées à des 3ans en

plat.

 

CÉLIMÈNE (F3)

Dr Fong & Lunassa, par Groom Dancer

Pr. : G. Laboureau

El. : Petra Bloodstock Agency Entr. : C. Lerner

 En 2009, Célimène a

été la première ??JDG Rising Star ??suite à son

facile succès le 16 mars, à Compiègne, dans le Prix Pierre Jamme (B). Achetée yearling par Paul Nataf, Célimène reste ensuite

invaincue dans le Prix

Pénélope (Gr3) avant d’aller directement sur le Prix de

Diane (Gr1). Cette pouliche légère refait le champ de course dans la ligne

droite et termine quatrième. Son propriétaire décide alors de tenter sa chance

dans l’équivalent allemand. Mais, dans un lot qui semblait à sa portée,

Célimène sombre littéralement, victime de problèmes de santé. De retour en

France, elle rassure finalement tous ses fans en remportant le Prix de Flore

(Gr3). Elle devrait rester à l’entraînement à 4ans après avoir gagné sa place

dans le cercle fermé des meilleures pouliches de sa génération.

 

RÊVE DE

NUIT (M3)

Giant’s

Causeway & My Dream Castles, par Woodman

Pr. : Baron E. de Rothschild, puis Jaber Ali Alsabah El. :

Sc Écurie de Meautry

Entr. : A. Fabre, puis A. McCabe

Pour ses débuts à Saint-Cloud, le 23 mars, dans le Prix Sica

Boy (F), Rêve de Nuit ne trahit pas la confiance placée en lui. En effet,

quelques semaines plus tôt, son propriétaire avait parlé de lui sur Equidia,

déclarant : « André Fabre m’a dit que j’avais un cheval de Groupe. Il va

bientôt débuter. » Rêve de Nuit s’impose de cinq longueurs et reçoit son

étoile. Mais il n’a été qu’une étoile filante, ne parvenant plus à s’imposer de

l’année en France. Vendu sur le ring d’Arqana, il court désormais en Angleterre

et a gagné le 1er janvier un handicap sur le mile.

 

FEELS ALL

RIGHT (M3)

Danehill

Dancer & Zagreb Flyer, par Old Vic

Pr. : Pegasus Farms Ltd El. : J. Mulligan

Entr. : E. Libaud

Chez André Fabre à 2ans, Feels all Right avait montré des moyens,

prenant la troisième place du Critérium de SaintCloud (Gr1). Arrivé chez Eric

Libaud à 3ans, il remporte le Prix Nasrullah (B) le 26 mars à Saint-Cloud, et

sa JDG Rising Star. Il se place alors parmi les meilleurs de sa génération, un

rang qu’il tient parfaitement en succédant à Vision d’État dans le Prix de

Suresnes (L). Mais, dans le “Jockey Club” (Gr1), il a tiré le 16 sur 17 dans

les stalles et, très brillant en tête, il n’a pas pu jouer un rôle à l’arrivée.

Il a ensuite tenté sa chance dans le Prix Jean Prat (Gr1), mais la mésaventure

du “Jockey Club” lui a fait perdre un peu de son brillant.

 

ACTEUR CÉLÈBRE (M3)

Galileo & Actrice, par Danehill

Pr. : Écurie Wildenstein

El. : Dayton Investment Ltd Entr. : E. Lellouche

Bien né et possédant le même croisement que Teofilo, Acteur

Célèbre remporte le 2 avril le Prix Juigné (F). Il succède à son compagnon de

couleurs et d’entraînement, la

??JDG Rising Star ??Magadan. Le style affiché

par

Acteur Célèbre autorise à lui décerner son étoile en confiance.

Mais, par la suite, il ne confirme que partiellement, sa meilleure performance

restant sa troisième place dans le Prix de Suresnes (L). Cependant, il n’est

pas impossible qu’il soit revu sur les pistes en 2010 car il est pour le moment

toujours déclaré à l’entraînement.

 

BOARD

MEETING (F3)

Anabaa

& Bright Moon, par Alysheba

Pr. : Écurie Wildenstein

El. : Dayton Investment Ltd Entr. : E. Lellouche

Deuxième à 2ans du Prix de la Chapelle (F) derrière Heart of

Ice, Board Meeting atomise sa rivale et l’opposition pour sa rentrée, dans le

Prix de Croissy (B), le 5 avril à Longchamp. Elle reçoit sa ??JDG Rising Star ? qu’elle confirme durant la saison dans

les Groupes. Deuxième du Prix

Cléopâtre (Gr3), puis cinquième

du Prix de Diane

(Gr1), elle remporte son Groupe dans le Prix de Psyché (Gr3)

à Deauville. Ensuite, elle termine troisième du Qatar Prix Vermeille (Gr1),

puis deuxième du Qatar Petroleum Prix de l’Opéra (Gr1). Elle a montré en 2009

qu’elle faisait partie des meilleures de sa génération et elle reste en 2010 à

l’entraînement.                          

>>

 

LANDSKIA (F3)

Lando & Plissetskaïa, par Caerleon

Pr./El. : Wertheimer & Frère Entr. : A. Fabre

Face à Terre du Vent (future deuxième du Prix de Malleret, Gr2),

Landskia remporte, en débutant, le Prix Astronomie (B –

remporté en 2005    par V a d a w i n a )

. Un nez seulement est en faveur de  la p

e n s i o n n a i r e d’André Fabre, mais le style a séduit. Sur la piste corde

à droite de Maisons-Laffitte, où il est difficile de revenir de

l’arrière-garde, Landskia a attendu en dernière position avant de passer le

peloton en revue. Elle reçoit son étoile qu’elle confirme un mois plus tard en

étant battue de peu (deuxième) dans le Prix de la Seine (L). Par la suite,

Landskia n’a pu la même verve, ne parvenant plus à se placer dans les épreuves

black type.

 

WORLD

HERITAGE (M3)

Kahyasi

& Imbabala, par Zafonic

Pr. : K. Abdullah

El. : Juddmonte Farms Entr. : P. Bary

Frère de Zambezi Sun (Grand Prix de Paris, Gr1), World

Heritage s’impose de peu pour ses débuts dans le Prix des Gobelins. La marge

est mince, mais World Heritage offre des garanties et on s’attend alors à le

voir au départ du Grand Prix de Paris. Finalement, il n’est pas au départ le 14

juillet et se rabat sur le Prix Eugène Adam (Gr2), duquel il prend la deuxième

place avant d’obtenir le même classement dans le Prix du Prince d’Orange (Gr3)

derrière l’étonnant Cirrus des Aigles.

 

SHAMAKIYA (F3)

Intikhab & Shamadara, par Kahyasi

Pr./El. : S.A. Aga Khan Entr. : A. de Royer Dupré

Dans le Prix de La Celle-Saint-Cloud (F), Shamakiya a fait

forte impression pour venir “chercher” Trojan Queen dans la phase finale. Bien

qu’un peu tardive, Shamakiya possède l’étoffe d’une pouliche de Groupe et se

voit décerner sa “Rising Star”. Favorite du Prix de Royaumont (Gr3), elle

termine deuxième avant de se classer troisième du Prix de Malleret (Gr2), étant

battue par sa compagne de couleurs et d’entraînement, l’inattendue mais douée

Ashalanda. Pour sa quatrième sortie, dans le Prix de Thiberville (L), elle

enlève finalement sa course black type, résistant de peu à sa compagne d’écurie

Jakonda. Finalement, Shamakiya a confirmé ses débuts, même si, sur le moment,

on lui a prêté des moyens plus importants que ceux qu’elle nous a finalement

montrés.

 

 

TROJAN

QUEEN (F3)

Empire

Maker & Banks Hill, par Danehill

Pr. : K. Abdullah

El. : Juddmonte Farms Entr. : A. Fabre

Bien que battue par Shamakiya dans le Prix de La

CelleSaint-Cloud, Trojan Queen a quand même reçu son étoile. C’est la première

fois qu’une JDG Rising Star est attribuée à un cheval terminant deuxième et

Trojan Queen reste encore la seule à ce jour dans ce cas. Nous avions fait ce choix,

car Trojan Queen a montré de la qualité et, malgré un parcours peu évident,

elle s’est montrée très tenace dans la phase finale, échouant de peu. Mais

cette course a finalement été une assez mauvaise leçon et Trojan Queen n’a été

revue qu’une seule fois en piste, pour prendre la troisième place d’une “F” à

Chantilly. Trojan Queen est encore à l’entraînement actuellement.

 

GALLILEI (M3)

Ballingarry & Spectacular Joke, par Spectacular Bid

Pr. : Famille de Moussac

El. : Ship Commodities Intern. Inc Entr. : A. de Royer Dupré

Lors de sa seule sortie à 2ans, le bien né Gallilei a montré

des moyens en s’imposant à Fontainebleau. À 3ans, il s’impose facilement pour sa

troisième sortie dans le Prix Comrade (B), le 1er mai, et reçoit son étoile. On

pense alors pour lui au Grand Prix de Paris (Gr1), mais, finalement, il n’y

sera pas aligné, son entourage préférant éviter les terrains trop légers.

Malgré de bonnes performances au niveau black type (placé de Groupe et de

Listeds), Gallilei s’est montré quand même un cran en-dessous de ce que l’on

attendait de lui et n’est plus actuellement à l’entraînement en France.

 

CASHELGAR (M3)

Anabaa & Tropical Barth, par Peintre Célèbre

Pr. : M. Conolly, puis W. Preston, et enfin Sir Robert Ogden

El. : Scea La Poterie

Entr. : A. de Royer Dupré Auteur de deux bonnes sorties à 2ans

Cashelgar fait sa rentrée tardivement à 3ans, le 28 mai. Il s’impose alors dans

le Prix Verso II (B) et son entourage nous apprend que ce  cheval  était programmé pour courir le “Jockey Club”

(Gr1). Mais les plans ont été changés car Cashelgar a contracté un virus, lui

faisant reprendre la compétition trop tardivement. Le style affiché par

Cashelgar ne laisse aucun doute. C’est un bon cheval qui a juste “loupé” son

début d’année de 3ans. Ensuite, Cashelgar sera vu en piste à Royal Ascot, où il

termine deuxième des Hampton Court Stakes (L). Il aurait dû s’imposer, mais le

gagnant, Glass Harmonium l’a gêné. Cashelgar clôture sa saison par une

quatrième place dans le Prix Eugène Adam (Gr2) et a depuis été exporté.   

 

BYWORD (M3)

Peintre Célèbre & Binche, par Woodman

Pr. : K. Abdullah

El. : Juddmonte Farm Entr. : A. Fabre

Pour ses débuts tardifs, le 4 juin, Byword fait très forte

impression en s’imposant en quelques foulées dans le Prix Bend Or (B). Ce frère

de Proviso reçoit sa ??JDG Rising Star ?. Utilisant les itinéraires de rattrapage, il gagne

ensuite le Prix Pelleas (L) avant d’attaquer

les Groupes. Et là, bien que potentiellement considéré comme un cheval d’”Arc”,

il “coince” un peu et prend les quatrièmes places des Prix Guillaume d’Ornano

(Gr2) et du Prince d’Orange (Gr3). Il a sûrement manqué d’expérience et n’a pas

été revu ensuite. Il est toujours à l’entraînement en France à l’heure

actuelle.

 

ROCK OF

NASSAU (M3)

Rock of

Gibraltar & Solosole, par Gulch

Pr. : Mme C. Morange

El. : M. de Chambure, E. Puerari, Horse France Ireland Ltd

& Oceanic Bloodstock Entr. : F. Head

Cheval un peu tardif, à grande action, Rock of Nassau avait

séduit pour ses débuts derrière World Heritage. Il plaisait également beaucoup

à son entraîneur, mais lors de sa deuxième sortie, Rock of Nassau a déçu sur un

faux terrain à Longchamp (c’était le jour du Prix d’Ispahan de Goldikova). Il

se réhabilite totalement dans le Prix Le Pacha (B) et se voit attribuer une ??JDG Rising Star ?, car

il donne l’impression de pouvoir faire beaucoup mieux. Il ne sera vu qu’une

fois ensuite, dans une Listed, où il terminera sixième, mais est encore

actuellement à l’entraînement.

 

SWEET

HEARTH (F3)

Touch Gold

& Sweet Gold, par Gilded Time

Pr. : Investmenti Immobiliari Ri. Ma El. : Westwind Farm

Entr. : A. de Royer Dupré Gagnante de Listed à 2ans en Italie,

Sweet Hearth est placée à 3ans chez Alain de Royer Dupré. Elle effectue ses

débuts en France le 1er juillet à Chantilly et impressionne dans le Prix des

Veneurs (D). Elle possède de la classe et a montré des moyens à 2ans. Elle

reçoit logiquement sa ??JDG Rising Star ?. Par la suite, elle montre

qu’elle est une pouliche un peu

fantasque, mais réellement

capable de coups d’éclats. Elle

s’impose dans le Prix de la

Cochère (L) avant de réaliser une performance sortant de l’ordinaire dans le Total Prix de la

Forêt (Gr1). Elle y est battue de peu par son compagnon d’entraînement Varenar

et, surtout, elle devance Goldikova. Sweet Hearth est toujours déclarée à

l’entraînement.

 

DARYAKANA (F3)

Selkirk & Daryaba, par Night Shift

Pr./El. : S.A. Aga Khan Entr. : A. de Royer Dupré

 Déjà victorieuse à

Clairefontaine en débutant, Daryakana montre de réels progrès pour sa deuxième

sortie. Encore loin à l’entrée de la ligne droite, elle utilise sa longue et

puissante accélération pour s’imposer dans le Prix de Troarn (D). Malgré les réserves

que l’on peut avoir à cette époque de l’année sur les 3ans ayant encore peu

d’expérience, elle est élue ??JDG Rising Star ?. Mais personne alors ne se

doutait que c’était un phénomène en marche qui venait de recevoir son étoile. Daryakana gagne

sa Listed, puis le Qatar Prix de Royallieu (Gr2). Avec quatre courses seulement

au compteur, elle réalise l’exploit de s’imposer dans le Hong Kong Vase (Gr1).

Ce n’est peut-être pas fini, car son entraîneur estime qu’elle sera sûrement

meilleure l’an prochain.