Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas à keeneland !

Autres informations / 14.01.2010

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas à keeneland !

INTERNATIONAL 

Nous avions insisté hier : les résultats de ces ventes

dépendent de la qualité des sujets présentés. Et nous avions déploré le niveau

du premier jour qui a logiquement provoqué une chute sévère. Nous avons eu le

scénario inverse en ce deuxième jour de Keeneland puisque deux juments ont

atteint la zone du million de dollars, Miss Isela (Silver Charm) et Bon Jovi

Girl (Malibu Moon). Quatre juments ont dépassé les 300.000$ alors qu’une seule

avait franchi ce seuil l’an dernier.

Du coup, si nous étions à -37% hier , nous sommes à +15%

pour ce deuxième jour. Une volatilité encore plus forte qu’à la Bourse dans ses

séances de folie. Mais, toujours à partir de la même réflexion, il ne faudrait

pas surestimer ce rebond spectaculaire : il est imputable à deux ou trois

juments qui sortent de l’ordinaire deuxième choix. C’est pourquoi la médiane,

même en ce deuxième jour, reste en baisse de 25%. Pour éliminer les prix

vedettes et pas significatifs du marché courant, il nous semble qu’il vaut

mieux suivre l’évolution de la médiane que celle de la moyenne, ultrasensible

aux gros prix qui ont un coefficient trop important au sein d’un chiffre

d’affaires pas assez développé.

Miss Isella, la top millionnaire du jour a été achetée par

Frank Stronach (Adena Spring) que l’on n’attendait pas dans la position de

leading buyer. En effet, Stronach a acheté neuf lots pour 1,45 millions de

dollars, devançant largement ses opposants. Il faut dire que dans ses autres

affaires de champs de courses (Magna Entertainment), qui traversent une période

difficile, Stronach a obtenu un moratoire qui lui permet de voir venir sans

pour autant avoir trouvé une vraie solution, y compris pour Santa Anita. Quant

à l’autre gros prix, Bon Jovi Girl, la sœur du très bon Gio Ponti, elle a été

achetée par Craig Bondoroff pour un client dont il n’a pas révélé le nom, bien

que nous ayons une idée de qui cela peut être. Mais ce sera rapidement officiel

puisque la jument part chez Bill Mott pour tenter encore d’autres exploits sur

la piste. Ce qui nous conduit à faire remarquer que les quatre juments qui ont

dépassé les 300.000$ sont toutes des juments sortant de l’entraînement, ayant

de bonnes performances.