Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Mahé profite de la dure loi de l’obstacle

Autres informations / 18.01.2010

Mahé profite de la dure loi de l’obstacle

PAU, Dimanche

Prix d’Albret

Mahé (Goldneyev) est la gagnante providentielle du Prix

d’Albret. Nettement dominée par Sanjaka de Thaix (Dom Alco) à l’amorce de la

dernière ligne droite, Mahé a été reprise par son jockey, Anthony Thierry, afin

d’assurer la deuxième place. C’était sans compter la faute de l’animateur au

dernier obstacle, qui offre un troisième succès consécutif à la pensionnaire de

Loïc Manceau. « C’est les courses, aujourd’hui on gagne sur un coup du destin.

La pouliche est estimée à l’écurie et elle va certainement prendre un peu de

repos sur cette course » confie l’entraîneur de Mahé. Les deux représentants de

la famille Papot, Schianto Conti (Agent Bleu) et Sygmar (Ragmar), se sont

contentés des deux premiers accessits.

 

Le coup du sort de Sanjaka de Thaix

Le protégé d’Emmanuel Clayeux, Sanjaka de Thaix, est le

gagnant moral du Prix d’Albret. Toujours vu en bonne position, il a facilement

pris l’ascendant dans la ligne d’en face puis s’est échappé dans le dernier

virage, s’orientant vers un facile succès. Pourtant, il a éjecté son jockey,

Christophe Pieux, à la réception de la dernière haie, laissant ses adversaires

profiter de son erreur.

 

L’aptitude aux gros obstacles

Mahé est une fille de Maëlis (Albert du Berlais), une jument

anglo-arabe, principalement entraînée par Guillaume Macaire, qui s’est imposée

à neuf reprises en obstacle, dont une victoire dans le Grand Cross Country du

Haut Anjou au Lion-d’Angers. Maëlis est la sœur des deux autres très bons

spécialistes du cross-country, à savoir Maritorne (Iris de la Brunie) et

Malandrin (Albert du Berlais). Tous deux ont aussi été entraînés par le maître

de l’obstacle royannais et ont remporté respectivement treize et seize succès

sur les gros obstacles.