Marly river, un grand d’auteuil  s’en est allé

Autres informations / 05.01.2010

Marly river, un grand d’auteuil s’en est allé

Lundi,

Christian Serge Hameau, propriétaire de Marly  River (Riverton) nous a appris

une triste nouvelle.

Son  cheval, âgé de 27ans, est mort.  Vu en piste à trente-six reprises (dix-sept

fois en plat et  dix-neuf fois en

obstacle), Marly River aura marqué l’histoire 

d’Auteuil, principalement sous la responsabilité de  Yann Porzier. 

À l’automne 1986, il prend contact avec Auteuil et enchaînera  trois victoires, dont le Prix Georges de

Talhouët-Roy,  devenant ainsi le meilleur

3ans français dans la spécialité  des

haies. À 4ans, les succès continueront et Marly River  enlèvera la palme, notamment dans les Prix

Alain du Breil  et Renaud du Vivier

(aujourd’hui Grs1).

Au

total, entre  3ans et 5ans, Marly River

est resté invaincu en haies pendant  dix

sorties sur la butte Mortemart. Il a été élu cheval  de l’année en haies en 1987 par le magazine

Courses et  Élevage, à 4ans. Décrit comme

un artiste qui avalait les  haies, Marly

River aura enlevé onze courses à Auteuil, dont 

huit qui sont aujourd’hui labellisées Groupes.

Il

reste d’ailleurs  le seul cheval de

l’histoire à avoir réalisé le doublé 

Prix Jacques d’Indy–Prix Alain du Breil et pouvait se targuer  d’avoir battu un champion comme Katko. 

Resté mâle, Marly River a commencé sa carrière d’étalon  aux États-Unis avant de rentrer au haras en

France où il a  fait la monte pendant

deux ans. Le premier de ses produits  à

se faire connaître a été River Dancer,

double lauréat à  Auteuil et placé de

Listed, mais on a vu encore en 2009  Sauta Plech remporter s’imposer

quatre fois, dont deux  fois à Auteuil.