Saphira mans reçue deux sur deux

Autres informations / 08.01.2010

Saphira mans reçue deux sur deux

PAU, Jeudi

Prix d’Oloron

 Le Prix d’Oloron

rassemblait dix-huit pouliches AQPS de 4ans qui débutaient en obstacle. Parmi

les plus expérimentées du lot, Saphira Mans (Fragrant Mix) et Thierry Majorcryk

n’ont pas perdu de temps pour s’installer en tête de l’épreuve et s’imposer

quasiment de bout en bout. Déjà lauréate au Pont-Long sur la P.S.F.,

mi-décembre, la protégée de Jean-Luc Pelletan a doublé la mise en se montrant

très autoritaire. La fille de Fragrant Mix (Linamix) a évité les pièges des

courses de débutants en faisant la course en tête, épaulée par Sara du Maquis

(Dark Moondancer), sa dauphine du 12 décembre. Sophonie (Kapgarde) a créé une

petite surprise en concluant au deuxième rang devant Sariska d’Airy (Ungaro)

qui perpétue les bonnes performances de son élevage dans cette épreuve. La

grande favorite, Sweet Brune (Laveron), s’est rapprochée librement en face,

mais n’a pas pu suivre le mouvement dans le dernier virage et a été arrêtée

devant l’ultime obstacle par son jockey, Cyrille Gombeau.

Une famille d’AQPS polyvalents

Élevée en Saône-et-Loire par la famille Delorme et Mme Vuzy,

Saphira Mans est une fille de Friska du Moulin (Royal Charter), gagnante en

plat et en obstacle sur des hippodromes provinciaux. L’une de ses sœurs, Nidéa

du Moulin (Video Rock), a débuté victorieusement en plat avant de gagner en

obstacle à Paris, dont le Prix des Coudraies à Enghien, où elle devançait

Cheler (Épervier Bleu) et Mercelin (Passing Sale). Elle est à ce jour, la

meilleure de la famille. Une autre des ses sœurs, Quissia Mans (Video Rock), a

montré de la qualité en plat, remportant les deux premières courses de sa

carrière dans cette discipline, dont une “F” à Vichy, où elle dominait

nettement Quevega (Robin des Champs), troisième du Prix Alain du Breil (Gr1).