Victoire logique de mistaken identity

Autres informations / 05.01.2010

Victoire logique de mistaken identity

DEAUVILLE, LUNDI

VICTOIRE LOGIQUE DE MISTAKEN IDENTITY

Plus haute valeur

du lot (42) dans le Prix des Commeaux, Mistaken

Identity (Vettori) s’est imposé avec assurance. Le pensionnaire de

Pascal Bary, quatrième du Prix la Force (Gr3) derrière On Est Bien (Enrique), trouvait une opposition largement dans ses

cordes et il n’a pas laissé passer l’occasion d’ajouter une deuxième victoire à

son palmarès. Bien placé durant le parcours, le partenaire de Thierry Thulliez

a pris l’avantage à mi-ligne droite et a contenu aisément les assauts de ses

adversaires.

MISTAKEN IDENTITY, LE NEVEU DE NOT JUST SWING

 Élevé par Petra

Bloodstock Agency Ltd, Mistaken Identity est le neveu du bon Not Just Swing (King’s Best),

vainqueur du Prix d’Hédouvillle 

(Gr3)  et  double lauréat de Listeds, et de Minoa (Mujtahid), lauréate de course

principale. Deuxième mère de

Mistaken Identity, Misbegotten (Baillamont)

s’est placée à cinq reprises dans des courses de Groupe. Misplace (Green Desert), mère de

Mistaken Identity, a couru à cinq reprises, gagnant une course “F” à Châlons-en-Champagne.

Au haras, elle a donné Mayweather (Nayef),

cinquième du Prix Noailles (Gr2) et troisième du Prix de Guiche (Gr3) avant de

jouer le rôle de leader pour son compagnon de couleurs High Rock (Rock of Gibraltar) dans le Prix du Jockey-Club (Gr1).

RESULTATS 5E · 15h10  PRIX DES

COMMEAUX

Monsieur Bob s'installe d'emblée au commandement. Dans le tournant,

Mummy's Angel l'épaule. Quatermain et Mistaken Identity composent la deuxième

ligne, Syrillus et Berko la troisième, suivis de près par My Summer. Sergio's

Angel, Yangon, Arbas et Sacahuisto jouent les attentistes. L'animateur Monsieur

Bob doit abdiquer toutes prétentions à mi-ligne droite. Moment choisi par

Mistaken Identity pour passer à l'offensive. Le favori Quatermain lui porte l'estocade

en dedans. En vain, car Mistaken Identity poursuit bien son effort au centre.

Effort décisif. Le pensionnaire de Pascal Bary renoue avec la victoire. Après

avoir sagement patienté à l'arrière-garde, Arbas (2e) conclut plaisamment. Non

loin, Syrillus (3e) et Sacahuisto (4e) prennent la mesure de Quatermain.