Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Didier prod’homme : « je regrette l’absence de concertation »

Autres informations / 17.02.2010

Didier prod’homme : « je regrette l’absence de concertation »

CAGNES-SUR-MER, Mercredi

Habitué du meeting de Cagnes, l’entraîneur regrette la

manière dont a été prise la décision de transférer les courses sur la PSF.

« Je revenais sur l’hippodrome pour l’écurie du soir quand

mon fils m’a appris qu’Equidia venait d’annoncer le transfert des courses de

demain (mercredi) sur la PSF. Ma première réaction a été : « Pourquoi Equidia

at-elle été prévenu avant les entraîneurs ? Y a-t-il eu une concertation ? Et

avec qui ? » A ma connaissance, les entraîneurs qui avaient des partants n’ont

pas été prévenus. Cela m’a semblé assez cavalier... Après, je ne vois pas

pourquoi cette décision a été prise aussi rapidement. Nous aurions pu, sans

problème, attendre demain matin, puisque désormais, 95% des paris sont

enregistrés après 13h. »

Comment expliquer cette décision et sa soudaineté ?

« Ce qui est curieux, c’est qu’on ne nous annonce pas de

pluie d’ici demain et que la piste en herbe n’est pas pire qu’avant. En fait,

je crois, et ce n’est pas une critique, qu’il faut une fois de plus noter la

grande influence des jockeys. Je me demande par exemple pourquoi, samedi, les

courses ont été transférées du gazon vers le sable – puis ont été maintenues le

dimanche... »