Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Doublé d’alarm call dans la grande course de haies

Autres informations / 06.02.2010

Doublé d’alarm call dans la grande course de haies

PAU, Vendredi

123e Grande Course de Haies de Pau (L)

 « C’était le cheval de

la course, s’exclame Jacques Ortet, et Christophe Pieux a eu raison d’imprimer

le train de la course. » Alarm Call (Solar One) a rem porté la Grande Course de

Haies de Pau pour la deuxième fois. C’est aussi la quatrième fois que son

propriétaire, Naji Pharaon, gagne cette épreuve. Il y avait brillé en 1999 avec

Valdance (Vaguely Pleasant), Paladin (Risen Star) un an plus tard et donc Alarm

Call en 2008.

Pour s’imposer, somme toute assez aisément, Alarm Call a dû

repousser l’attaque de Licato (Goofalik) qui tentait lui aussi d’y briller pour

la deuxième fois. Il a parfaitement rempli sa mission de l’hiver sur les balais

palois et devrait être revu à Auteuil cette année. « On va le laisser un peu

tranquille mainte nant puis il va revenir au printemps, probablement sur les

épreuves de steeple-chase à Auteuil », a expliqué son mentor, Jacques Ortet. Ce

dernier a présenté deux autres candidats dans cette Listed dont le frère du

lauréat, Latin Mood (Acatenango), qui, à l’inverse de son frère, a été le

premier battu. Tarakan (Poliglote) a quant à lui parfaitement tenu son rôle

face à l’élite et a pris une encourageante sixième place.

 

Les “vieux” dictent leur loi

Âgé de 10ans, Alarm Call n’était pas le plus vieux cheval au

départ de la Grande Course de Haies. Licato et Mercelin (Passing Sale) ont pris

11ans cette année. Ce sont eux qui ont d’ailleurs pris les deux accessits de

l’épreuve, imprimant ainsi la domination des aînés sur leurs cadets. Loup de

Mer (Law Society), âgé de 8ans, a pris la quatrième place, complétant une

arrivée de chevaux d’âge mûr. Bambi du Rheu (Sunshack) est le premier 5ans à

l’arri vée et s’est classé cinquième. L’expérience était donc le premier

facteur de réussite dans cette épreuve dont le dernier lauréat de 5ans était

Jemykos (Nikos) en 2005.

 

La défaillance de Pistol Jack

Pistol Jack (Maille Pistol) était le principal outsider

d’Alarm Call, selon l’ensemble des observateurs. Le protégé de Philippe Peltier

a été arrêté avant le dernier virage par David Cottin, remplaçant David Berra

au pied levé, qui souffrait des côtes après une chute dans la première course

de la réunion. Le hongre de 7ans était sur la brèche depuis le début du

meeting. Il participait à sa quatrième course de l’hiver et avait eu de sérieux

combats, notamment lors de ses deux dernières sorties où il avait dû s’avouer

vaincu à chaque fois face à Alarm Call.

 

Alarm Call, né pour briller en plat

Élevé par son propriétaire, Naji Pharaon, Alarm Call est né

pour réussir une belle carrière en plat. Pourtant, il n’a couru qu’une fois

dans cette discipline (2e). Il est en effet un fils de Baranciaga (Bering),

laquelle a produit Barancella (Acatenango), treize fois placée de Groupe en

plat, et Latin Mood (Acatenango), double gagnant de Listed et vainqueur du Prix

Rohan (L) pour ses premiers pas sur les haies. Baranciaga a couru huit fois en

plat, a gagné trois courses et pris deux places. Alarm Call est aussi le neveu

de Morcote (Bellman), lauréate de Listed en plat sur 1.200m, et de Magistros

(Carwhite), vainqueur d’un Gr2 dans cette discipline.