Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Dubawi junior fait (enfin) étalage de son talent

Autres informations / 04.02.2010

Dubawi junior fait (enfin) étalage de son talent

RÉSULTATS

CAGNES-SUR-MER, Mercredi

Prix de Fabron (F)

Ça y est, Dubawi Junior (Dubawi) a gagné son maiden ! Son

entourage peut pousser un “ouf” de soulagement, car ce cheval, qui a toujours

été très estimé, s’est imposé pour la première fois à sa cinquième sortie. Mais

avec la manière. Onze grandes longueurs sont affichées à l’arrivée et il y

aurait pu en avoir bien plus. Ioritz Mendizabal, jockey de Dubawi Junior, s’est

retourné à plusieurs reprises dans la ligne droite et son partenaire a passé le

poteau arrêté. Pour l’instant, ce cheval est LA grosse impression du meeting

cagnois. Il a dévoilé une partie de son potentiel et ne devrait pas en rester

là. C’est pourquoi nous lui accordons une ? JDG

Rising Star ?.

 

Un peu soulagé et visiblement impressionné, Jean-Claude Rouget

a déclaré sur l’antenne d’Equidia : « On n’aime pas forcément envoyer les

chevaux devant d’entrée de jeu. Alors on a voulu lui apprendre à aller

derrière. Mais, avec cette tactique, le cheval se tend. Aujourd’hui, je n’ai

pas donné d’ordre. J’ai dit à Ioritz de laisser faire le cheval. Il faut le

laisser tranquille. Cette fois, il a montré la qualité qu’il montrait le matin.

» Et on a vu le résultat. Parti en “V2” à l’extérieur, Dubawi Junior n’a pas

arrêté de prendre du champ sur ses rivaux et les onze longueurs affichées

auraient pu être vingt ! Dans le lointain et dans une arrivée de type handicap,

avec des chevaux très sollicités, c’est Cliff (Charming Groom) qui prend la

deuxième place devant le débutant Compromis (Verglas). Puisque Cliff est évalué

en valeur 34, cela confère, théoriquement, une valeur de 45 à Dubawi Junior et

l’accès aux bonnes courses…

 

Un “buzz” qui prend forme

Avant même qu’il ne débute, Dubawi Junior était déjà une

star. Acheté 280.000€ par Paul Nataf pour Gérard Laboureau, lors des ventes de

2ans montés de mai 2009, ce poulain était très attendu. Il débuta dans le Prix

de Crèvecœur (F), signe de qualité et, faisant l’objet de bruits très

favorables, il s’élança même favori. Septième fut son classement et il termina

ensuite deuxième à Deauville de la??JDG Rising Star ??Tip Toe (Footstepsinthesand).

Pour ses deux tentatives suivantes, la victoire ne fut pas

au rendez-vous et Dubawi Junior ne convainc pas vraiment.

 

L’apprentissage reste la clé de la réussite

Bien sûr, les quatre premières sorties de Dubawi Junior

n’ont pas été toutes enthousiasmantes. Mais le cheval a appris à courir et son

entourage, lui, a appris à mieux l’appréhender. S’il montrait beaucoup de

qualité le matin, ce n’est pas un hasard. Désormais, il est sur la bonne voie

et il est certain que ces “courses d’apprentissage” se révéleront payantes à

l’avenir. Car on voit beaucoup de bons chevaux très bien gagner leur maiden en

allant devant. Mais, souvent, ce ne sont que des stars filantes, qui, n’ayant

rien appris, ne répètent pas.

 

Une seconde mère prolifique

Dubawi Junior fait partie de la première production de

Dubawi, qui comprend déjà cinq chevaux black type. Lady Bex (Sadler’s Wells),

la mère de Dubawi Junior, n’a gagné qu’une fois mais elle est la propre sœur de

Ballarat et d’Hijaz, tous deux gagnants d’une Listed. Bex, la mère des trois

précités, a donné au haras Crimson Quest (Rainbow Quest), gagnant du Prix du

Conseil de Paris (Gr2), et Savethisdanceforme (Danehill Dancer), une gagnante

de Listed qui était au départ du Marcel Boussac (Gr1) de Zarkava (Zamindar).