Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Enzio prend la route des groupes en allemagne

Autres informations / 28.02.2010

Enzio prend la route des groupes en allemagne

RÉSULTATS CAGNES-SUR-MER,

Samedi

Prix de Monte-Carlo

 « C’est un bon

cheval, déclare Dominique Bœuf à propos d’Enzio (Next Desert). Il a fait un

excellent meeting d’hiver et maintenant il va rentrer en Allemagne pour prendre

un peu de repos. » Le pensionnaire de Werner Baltromei a remporté son deuxième

succès de l’hiver à Cagnes-sur-Mer après avoir pris autant de deuxième places.

La mission est remplie pour le hongre de 4ans qui va rentrer en Allemagne, où «

il devrait ensuite s’engager dans des courses de Groupe qui lui tendent les

bras », selon Dominique Bœuf. Le cheval allemand a triomphé pour la deuxième

fois de la semaine à Cagnes-sur-Mer, supplémenté lors de son succès du 22

février, il s’était imposé de bout en bout. Cette fois-ci, il a préféré

patienter dans le sillage des leaders avant de venir coiffer l’animateur,

Monserrat (Celtic Swing), aux abords du poteau. Sollicité dans le dernier

virage, il n’a toutefois jamais baissé de pied dans la ligne droite. Tuaoi

(Rahy), qui l’avait nettement dominé lors de leur dernière confrontation, a dû

se contenter de la troisième place, tout près du lauréat.

 

Broken In

Light a beaucoup penché

Broken In Light (Divine Light) était le favori logique de

l’épreuve au regard de ses performances passées. Le protégé de Thierry

Larrivière effectuait une rentrée après trois mois d’absence et s’est montré un

peu nerveux derrière les stalles de départ. Tout de suite installé en queue de

peloton, il s’est décalé vers l’extérieur pour fournir son effort mais a fait

quelques difficultés au moment de l’emballage final, penchant constamment sur

sa gauche. Son jockey s’est battu avec lui durant toute la ligne droite finale

et Broken in Light n’a pas fait sa valeur. Il revenait d’une opération et

n’était sans doute pas totalement à l’aise.

 

Une famille black type allemande

Enzio a été élevé en Allemagne par Manfred Jurgensmeyer. Il

a commencé sa carrière chez Andreas Wöhler puis est passé sous les ordres de

Werner Baltromei, ce qui correspond au début de ses performances en France. En

remontant dans sa généalogie, on remarque que sa deuxième mère, Espada

(Surumu), est la propre sœur d’un quadruple gagnant de Gr3 en Allemagne, El

Salto, qui s’est aussi classé deuxième de l’Aral Pokal (Gr1) d’Acatenango

(Surumu) et troisième du Derby allemand (Gr1). Il est ensuite devenu étalon au

Gestüt Schafhof.