Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

François rohaut : « lunacat pourrait courir le prix ronde de nuit »

Autres informations / 18.02.2010

François rohaut : « lunacat pourrait courir le prix ronde de nuit »

CAGNES-SUR-MER, Mercredi – Prix de la Baie des Anges (D)

Lunacat (One Cool Cat) confirme son récent succès en

doublant la mise à l’issue du Prix de la Baie des Anges (D). La protégée de

François Rohaut a assis sa supériorité en quelques foulées, reléguant ses

adversaires à plusieurs longueurs. Lauréate de son maiden le 3 février après de

bons débuts sur l’hippodrome de la Côte d’Azur, cette pouliche continue de progresser

et laisse une belle impression. « Elle est beaucoup mieux sur la piste en sable

fibré que sur le gazon, c’est une bonne surprise et je suis content, très

content pour son propriétaire. Maintenant ça va devenir plus compliqué pour lui

trouver un bon engagement sur une piste synthétique. Elle a de la vitesse et

pourrait s’engager dans le Prix Ronde de Nuit (L) le 18 mars sur 1.300m, avant

que les chevaux parisiens ne soient vraiment prêts », nous a confié François

Rohaut. Après avoir fait quelques difficultés derrière les stalles de départ,

Lunacat a bénéficié d’un bon parcours dans le dos des animateurs et a dû se

faire une place à l’entrée de la ligne droite. Une fois équilibrée par

François-Xavier Bertras, Lunacat a déployé de belles foulées pour prendre

l’avantage et contenir facilement le retour tardif d’Anvers (Johannesburg). «

Elle a un tempérament de petite madame derrière les boîtes, a commenté son

jockey. Mais en course, elle est très appliquée et fait toujours ce qu’on lui

demande. » L’animateur Spectacle du Mars (Martillo) a conservé une bonne

troisième place.      

 

Anvers fait sa valeur

Anvers était le plus plébiscité au départ du Prix de la Baie

des Anges, mais il a buté sur meilleur que lui. Son entourage nous a confié que

le cheval avait répété la valeur de sa dernière performance où il dominait

facilement Printemps d’Alsace (Xaar), mais qu’il n’a toutefois pas été très à

l’aise au milieu des autres chevaux. Un peu brillant en début de parcours, il a

voyagé parmi les derniers puis a été le premier sollicité dans la phase finale

et a mis du temps à s’élancer. Son jockey l’a encouragé à la cravache dès la

sortie du tournant et une fois enclenché, il a bien terminé son parcours.

Printemps d’Alsace a terminé quatrième. Décrochant pour la

huitième fois une place en huit courses. Extrêmement régulière, elle fait

partie de ces chevaux sur lesquels un entourage peut toujours compter, mais qui

a dû mal à gagner.

 

Lunacat, la souche Lagardère de Linamix

Lunacat a été élevée par François Bayrou et Peter Mc Nulty.

Elle est le deuxième produit de Lunatoria, une jument issue de l’élevage

Lagardère qui a débuté victorieusement pour Jean-Claude Rouget à Toulouse et à

l’âge de 3ans sous les couleurs de François Bayrou.

Son premier produit, Alta Luna (Fasliyev), est aussi sous la

férule de l’entraîneur palois, s’est placée de Listed et a remporté le Prix Le

Pompon (D), en mai dernier, à MaisonsLaffitte. La deuxième mère de Lunacat,

Lunafairy (Always Fair), n’est autre que la quatrième de la Poule d’Essai des Pouliches

(Gr1) d’East of the Moon (Private Account), une fille de Miesque (Nureyev).

Elle est aussi la lauréate du Prix de S a n d r i n g h a m (Gr3) à Chantilly.

Lunafairy est la génitrice    de Lunasalt (Salse), lauréate du Prix du

Palais-Royal (Gr3) et du Prix du Haras de la Huderie (L).

En remontant plus loin dans la généalogie, on retrouve

Lunadix (Breton), sa quatrième mère, qui est à l’origine du chef de race

Linamix (Mendez).