Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Au rendez-vous des pouliches bien nées

Autres informations / 02.03.2010

Au rendez-vous des pouliches bien nées

PARTANTS  

ENGHIEN-SOISY, Mardi

Enghien rouvre ses portes ce mardi avec un programme

transféré de l’hippodrome d’Auteuil pour préserver la piste de la butte

Mortemart. Le Prix Marise fait partie des centres d’intérêt de cette première

réunion d’obstacle sur le plateau de Soisy. Parmi les quinze partantes,

plusieurs pouliches bien nées seront à suivre.

 

Neptune Collonges. Il y aura Saturne Collonges (Dom Alco),

une propre sœur du champion de Paul Nicholls, Neptune Collonges (Dom Alco),

double gagnant du Punchestown Gold Cup (Gr1) et cinq fois lauréat d’autres

Groupes. Saturne Collonges est aussi la

sœur de Quadrette Collonges (Fragrant Mix) également

entraînée par Marcel Rolland. Quadrette Collonges fait partie des bonnes pouliches

de sa promotion, comme le prouve sa troisième place du Prix André Michel (Gr3),

après avoir gagné justement à Enghien. Saturne Collonges appartient donc à une

famille de très bons chevaux d’obstacle, capables de s’adapter à des profils de

parcours différents. Marcel Rolland présentera aussi Bella Ciao (Green Tune) –

une petite-fille de Cadoudal (Green Dancer) – dont la mère, Iriana (Cadoudal),

s’est placée à Auteuil, et la deuxième mère, Irian Jaya (Synefos), a enlevé un

bon prix de série sur les haies de la piste parisienne. Cumberland. Très

estimée par son entourage, Septland (Agent Bleu) aurait pu débuter à plusieurs

reprises en province, mais son mentor, Philippe Peltier, a finalement choisi

Enghien, signe d’une certaine estime. Élevée par Thierry Cyprès, Septland est

la nièce de Cumberland (Cyborg) – lauréat du Prix Maurice Gillois (Gr1) et multiple

placé dans les Groupes préparatoires au Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) – et

d’Embiez (Lute Antique), deuxième du Prix des Drags (Gr2).

 

Autre pouliche aux belles origines, Soft Drink (Dark

Moondancer) est la sœur de Pommerol (Subotica), deuxième du Prix Général de

Saint-Didier (Gr3), lequel avait débuté victorieusement à Enghien.

Entraînée et élevée par Guy Cherel, Salika (Califet) fait

partie de la bonne génération de 4ans sous la responsabilité de l’entraîneur

mansonnien. Elle est la fille de Madrika (Kadalko), troisième de Listed sur le

steeple-chase d’Auteuil. Mais sa mère s’était néanmoins révélée avec le temps.

 

Ardissone, née pour s’illustrer à Longchamp Ardissone

(Martaline) est née pour courir en plat. Mais sa famille maternelle a été

mariée à Martaline, un jeune étalon qui connaît une très belle réussite en

obstacle avec ses premiers produits. Ardissone est en effet la sœur d’Al Ferof

(Dom Alco), gagnant de Gr2 à Newbury. Présentée par Emmanuel Clayeux, qui

débute rarement ses protégées en région parisienne, elle fera partie des

pouliches inédites aux origines élogieuses, tout en possédant des références se

situant plus en plat qu’à l’obstacle.