Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Calming influence met en lumière mahmoud al zarooni

Autres informations / 28.03.2010

Calming influence met en lumière mahmoud al zarooni

meYdan

(Uae), Samedi

Godolphin

Mile (Gr2)

CALMING INFLUENCE MET

EN LUMIÈRE MAHMOUD AL ZAROONI

Le Godolphin Mile (Gr2) a été remporté pour la sixième fois

en dix-sept éditions par l’Ecurie Godolphin. C’est avec calming influence

(King’s Best) qu’elle a brillé sous l’entraînement de Mahmoud Al Zarooni, qui

entraîne depuis peu quelques chevaux pour la casaque bleu roi. Ancien assistant

de Saeed bin Suroor, Mahmoud Al Zarooni a réussi un coup de maître puisque

Calming Influence était son premier partant lors de cette soirée du Dubaï World

Cup (Gr1) et il s’est imposé lui apportant un premier Groupe.

« Quel départ pour l’Ecurie Godolphin !, a déclaré Simon

Crisford, manager de Godolphin. Quelle journée aussi  pour  Mahmoud  et Ahmed [Ajtebi], qui a très bien monté

Calming Influence. Ce n’était pas facile. Il peut être bouillant comme cheval.

Nous sommes satisfaits de sa performance. Mahmoud a eu également beaucoup de

travail avec Calming Influence. Cette victoire est géniale pour les locaux. Il

va revenir en Europe et devrait viser les belles courses. » Bien connu en

France, Calming Influence avait en effet enlevé le Prix de Tourgéville (L) à

Deauville. Il avait ensuite montré ses limites au niveau des Groupes. Mais cet

hiver, il avait pris la troisième place dans un Gr3 à Meydan et paraissait sur

la montante. Monté près des animateurs, Calming Influence est parti au bon

moment, à l’entrée de la ligne droite. Il a alors creusé l’écart et a ainsi résisté

à Green coast (Green Desert) qui a fini fort.

Jusqu’à ce samedi, Skysurfers (E Dubaï) n’avait rien

accompli de sensationnel en compétition. Il a pourtant conclu troisième,

permettant à Godolphin de prendre la première et la troisième place. En revanche,

le troisième représentant de l’écurie, desert Party (Street Cry), a déçu, ne se

montrant jamais menaçant. « Il n’a jamais été en course », a expliqué Lanfranco

Dettori, son jockey.