Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Carlito brigante a l’étoffe d’un champion

Autres informations / 19.03.2010

Carlito brigante a l’étoffe d’un champion

TRIUMPH HURDLE

Gr1, Haies, 4ans, 3.400m

CARLITO BRIGANTE A

L’ÉTOFFE D’UN CHAMPION

L’Irlande est à la fête depuis le début du Festival de Cheltenham

et cette domination peut encore s’étendre à la dernière journée, pour un final

en fanfare. Le Triumph Hurdle (Gr1) est l’épreuve reine des novices et, très

souvent, l’élevage français est en concurrence avec son homologue irlandais.

Cette année encore, la lutte devrait être intense. L’Irlande est représentée

notamment par Carlito Brigante (Haafhd), le protégé de Gordon Elliott, qui

reste sur trois succès ridicules de facilité. Le 7 février, il reléguait son

premier poursuivant à six longueurs tandis que le “FR” Baccalauréate (High

Chaparral) pointait à près de vingt longueurs. Cinq semaines plus tôt, il

dominait de onze longueurs Alaivan (Kalanisi), un autre irlandais qui va

s’élancer parmi les favoris. La succession de Zaynar (Daylami) est ouverte.

L’année dernière, l’élevage français prenait les deux premières places ; cette

année, la donne est différente, l’avantage est à l’Irlande.

 

Les meilleures chances françaises

SOLDATINO UN “FR” TRÈS DOUÉ

Si les favoris devraient être irlandais, les suffixes “FR”

ne partent pas vaincus d’avance et très souvent, la place d’outsider est la

meilleure pour triompher. Le pensionnaire de Nicky Henderson, Soldatino

(Graveron), a tout le potentiel pour contrecarrer les plans irlandais de

victoire. L’ancien pensionnaire de Loïc Manceau, qui a remporté son maiden

début janvier à Pau, n’a quitté la France que fin janvier. La transition s’est

faite avec brio et le beau gris a pu débuter rapidement. Il s’est imposé avec

beaucoup de facilité à Kempton, sur un hippodrome corde à droite. La corde est

d’ailleurs sa plus grande inconnue car il a toujours évolué corde à droite, que

ce soit lors de ses débuts à Angoulême ou plus tard à Paray-le-Monial et Pau.

Beaucoup de chevaux ne se font pas au parcours exigeant de Cheltenham et cette

interrogation peut avoir son poids à l’arrivée. Soldatino n’est pas le seul

élève français à prendre le départ et la participation de Secant Star (Passing

Sale) est à prendre en considération. Dans la lutte francoirlandaise, il

représente l’alliance car, élevé en France chez Jean-Paul Doucet, il est

entraîné en Irlande chez Willie Mullins. En trois sorties, il est tombé une

fois et a gagné deux fois et est le seul engagé du redoutable entraîneur

irlandais.

 

Verbatim

Gordon Elliott : « Nous sommes ravis de la dernière

performance du cheval. Il a remarquablement bien sauté et est très décontracté.

C’est le genre de cheval qui peut très bien s’adapter aux courses où il y a des

bousculades. Davy Russell est retenu comme jockey par ses propriétaires et il

devrait probablement monter le cheval dans le Triumph Hurdle. »