Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Celtic celeb prend l’envergure d’un prétendant classique

Autres informations / 21.03.2010

Celtic celeb prend l’envergure d’un prétendant classique

Prix Maurice Caillault (L)

CELTIC CELEB PREND

L’ENVERGURE D’UN PRÉTENDANT CLASSIQUE

 « J’en espère

beaucoup. » Voilà les paroles de François Doumen après le succès de son protégé

Celtic Celeb (Peintre Célèbre) dans le Prix de l’Allée des Cygnes (D) au mois

d’octobre, alors que le poulain d’Henri de Pracomtal était âgé de 2ans. Pour sa

rentrée à 3ans, Celtic Celeb a remporté sûrement, quoique de peu, le Prix

Maurice Caillault (L), prenant la succession au palmarès d’éléments tels que

Wajir (Danehill Dancer), vainqueur du Prix Hocquart (Gr2) ensuite ou Gentlewave

(Monsun), gagnant du Derby italien (Gr1 à l’époque). Il a ainsi justifié la

grande estime dans laquelle le tient son entourage. Celtic Celeb a en effet

l’envergure d’un poulain capable de se distinguer dans les courses

préparatoires au Prix du JockeyClub (Gr1) dans lequel il est engagé, même s’il

sera peut être mieux sur 2.400m. « C’est un poulain accrocheur qui devrait

tenir la distance, nous a déclaré François Doumen. Il avait gagné en poulain sérieux

à 2ans à Longchamp. Il a passé un bon hiver mais il est loin d’être au top. Il

a donné un bon coup de reins pour dominer son rival. » Celtic Celeb a bénéficié

d’un bon parcours dans le dos de l’animateur Casa Battlo (Green Tune). Un peu

pris de vitesse à quatre cents mètres du but, il paraissait alors dominé par la

JDG Rising Star War Monger (Linamix) venu facilement lui prendre le meilleur.

Mais, à la lutte, Celtic Celeb a repris l’avantage dans les cent derniers

mètres pour l’emporter. Comme beaucoup de produits de Peintre Célèbre

(Nureyev), Celtic Celeb est un peu froid et devrait pouvoir progresser encore

avec l’âge.                   

 

War Monger, un peu frais

Très attendu après sa brillante victoire dans le Prix Prince

Bio (F) sur l’hippodrome du Val d’Or, War Monger s’est montré tendu devant les

stalles et n’a fait que tirer durant le parcours. A l’entrée de la ligne

droite, il a dû se frayer le passage à l’entrée de la ligne droite en dehors.

Rapproché avec d’évidentes ressources, il a dû s’opposer à Celtic Celeb qui lui

a offert une vive résistance avant de lui prendre le meilleur pour finir. « Il

était très frais et s’est montré nerveux derrière les boîtes, nous a expliqué

son entraîneur Elie Lellouche. C’était seulement sa deuxième course. Je ne sais

pas ce qu’il va courir prochainement. » War Monger n’est donc pas à condamner

et il devrait se racheter rapidement durant le printemps.

Une première sortie concluante pour Green Rock sous

l’entraînement « Bollack-Badel »

Vainqueur du Critérium de l’Ouest (L) à Craon pour

l’entraînement de François Doumen, Green Rock (Green Tune) est désormais

entraîné par Myriam Bollack-Badel. Il a réussi sa première sortie pour son

nouvel entraîneur en prenant une excellente troisième place. Vite en deuxième position,

il a fait illusion pour la victoire ne lâchant jamais prise. Il était

d’ailleurs sur la ligne des deux premiers à seulement trois cents mètres du

poteau. « Son numéro dans les stalles n’était pas un avantage, nous a confié

son mentor. Il était détendu dans les écuries mais il est « monté en pression »

derrière les boîtes. Il était un peu frais et a mis du temps pour se poser. Il

y a quelques détails à améliorer mais c’est un bon cheval, sérieux. Il devrait

être mieux en bon terrain étant donné sa façon assez aérienne de galoper. »

Une famille bien connue de François Doumen

Élevé par Horse Breeding Corporation, Celtic Celeb est un

fils de Gaelic Bird (Gay Mécène), qu’entraînait également François Doumen.

C’est d’ailleurs pour cette raison que l’entraîneur cantilien a acheté Celtic

Celeb. Gaelic Bird commença sa carrière en France, à 2ans, en 1989, remportant

son maiden à Compiègne pour sa quatrième sortie. À 3ans, elle réussit un coup

d’éclat en remportant le Prix de Sandringham (Gr3 à l’époque), puis le Prix

Chloé (Gr3). Ensuite, elle s’envola vers les États-Unis, où elle y gagna deux

courses. De ses produits, le meilleur reste Gaelic Queen (Fairy King), lauréate

de Listed en Irlande. Enfin, il faut souligner que la troisième mère de Celtic

Celeb, Mock Orange (Dedicate), est également la génitrice de Duke of Marmalade

(Vaguely Noble). Pas le “Duke” qui a brillé il y a deux ans en Europe, mais

celui qui a remporté le Premio Roma (Gr1) deux fois dans les années 1970.

 

Communiqué de France Galop :

A l’issue de la course, après avoir entendu les explications

des jockeys

Olivier PESLIER (KAAGE (IRE)) arrivé 5ème et Anthony CRASTUS

(WAR MONGER (IRE)) arrivé 2ème et examiné le film de contrôle, les Commissaires

ont sanctionné le jockey Anthony CRASTUS d’une mise à pied de 2 jours pour

s’être décalé volontairement vers l’extérieur à l’entrée de la ligne d’arrivée

entrant en contact avec KAAGE (IRE), ce mouvement n’ayant toutefois pas eu de

conséquence sur le classement final de ce dernier.