Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Dara tango vient à bout d’han shan

Autres informations / 14.03.2010

Dara tango vient à bout d’han shan

 

SAINT-CLOUD, Samedi

DARA TANGO VIENT À

BOUT D’HAN SHAN

« C’est un bon poulain qui travaille toujours très bien le matin

», nous confie Sandrine Tarrou à l’issue de la victoire de son protégé dans le

Prix Léandra (F). Dara Tango (Lando) avait fait de bons débuts au début de

l’hiver sur le sable deauvillais, se classant sixième, au terme d’une arrivée

très serrée. King’s World (Kingsalsa), le vainqueur, avait ensuite facilement

brillé, six jours plus tard, dans le Prix Pharly (D). Dara Tango n’était pas

encore prêt ce jour là raconte son mentor et « est encore en retard dans son

travail » poursuit l’entraîneur. Le fils de Lando progresse. Très élégant, il

avait déjà remporté la bataille du rond en se distinguant par son physique dans

ce lot de huit poulains. Bien parti, il s’est montré un peu allant dans les

deux cent premiers mètres de course. Puis, installé dans le sillage de

l’animateur Han Shan (Limnos), il s’est immédiatement détendu. Sous la selle de

Maxime Guyon, il a eu le parcours parfait et n’a eu qu’à ajuster l’animateur

aux abords du poteau. Ce dernier n’a pas à rougir de sa performance. Poulain

sérieux et appliqué, il a pris la course à son compte, les oreilles bien

pointée en avant et a opposé une franche résistance au futur vainqueur. Dans

leur sillage, Adar (Marchand de Sable), qui courrait aussi pour la deuxième

fois, a pris une bonne troisième place. S’il n’a pas pu inquiéter les deux

premiers, il s’est bien comporté et a créé un écart avec ses poursuivants.

Enfin, on signalera que Dara Tango est engagé dans les Classiques du printemps.

 

La déception des favoris Prince Pretender (Great Pretender)

et Twinlight (Muhtathir) étaient les deux favoris des observateurs, mais n’ont

pas répondu favorablement aux attentes. Prince Pretender a eu un bon parcours

d’attente et n’a jamais pu se montrer menaçant. Twinlight a quant à lui été

très brillant durant le parcours. « Je m’attendais à mieux de sa part, nous a

expliqué Guy Cherel, je pensais qu’il avait plus de classe de plat. Il a

beaucoup tiré et a été décevant. » Le poulain a déjà été dressé sur les obstacles

et pourrait bien y débuter au printemps. Son partenaire d’entraînement Sektor

(Protektor) va quant à lui directement s’engager dans le Prix Rush à Auteuil le

dimanche 21 mars.

 

Un neveu de Beneventa

Dara Tango a été élevé au Haras de Quetieville dans le Calvados.

Il est le premier produit de Dara Dancer (Batshoof), une jument qui s’est

exprimée en Belgique. Cette dernière est la sœur de la bonne Beneventa (Most

Welcome) lauréate du Letheby & Christopher Dahlia Stakes (Gr3) à Newmarket,

sous la férule de John Dunlop. Sa troisième mère Not Mistaken (Mill Reef) est à

l’origine de Bay Empress (Empery), la mère de Bela M (Ela Mana Mou), une

lauréat de Listed en Allemagne et troisième du Prix Fille de l’Air (Gr3) à

Toulouse.