Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Des portes s’ouvrent pour the living room

Autres informations / 19.03.2010

Des portes s’ouvrent pour the living room

 

DEAUVILLE, Jeudi

Prix Carteret (B)

DES PORTES S’OUVRENT

POUR THE LIVING ROOM

 Antichambre des

belles épreuves, le Prix Carteret (B) apparaissait comme plus relevé que son pendant

pour les mâles, le Prix de Carentan (B). Trois pouliches sortaient du lot et

ces trois-là ont pris les trois premières places. La victoire est revenue à The

Living Room (Gold Away), très convaincante dans sa façon de faire. Après avoir

attendu dans le sillage de la favorite, Darling Pearl (Vespone), elle a trouvé

l’ouverture au début de la ligne droite, très tôt, mais n’a jamais relâché son

effort pour s’imposer nettement.

The Living Room est engagée dans la Poule d’Essai (Gr1) et

dans le Prix de Diane (Gr1), ce qui prouve l’estime que lui porte son

entraîneur, Christophe Ferland. Ce dernier nous disait d’ailleurs après la

victoire de sa protégée : « Elle fait partie des pouliches estimées à l’écurie,

c’est pour cela qu’elle est engagée dans des Grs1 et aussi pour cela qu’elle a

fait directement sa rentrée dans une “B” sans passer par la case course D de

province, ce qui aurait été possible. Elle est pour l’instant un peu limitée en

distance, mais elle a été capable d’aller au poteau tout en partant de loin et

en accélérant très fort. Elle a assez de qualité pour le faire. Elle va être raccourcie

un peu et devrait courir le Prix Finlande (L 1.800m). La piste de Deauville est

propice à la vitesse, alors raccourcir The Living Room en l’amenant sur le

gazon ne devrait pas poser de problème. D’autant que je pense, vu ses origines,

que l’adaptation au gazon ne devrait pas poser vraiment de problème. »

The Living Room a débuté à Deauville le 23 décembre par une

victoire dans le Prix d’Ecouves (F). Elle devançait alors des chevaux ayant

déjà couru, preuve d’une certaine qualité. Ensuite, elle s’est classée

troisième du Prix de Vichy (D) derrière Querry Boy (Equerry) et Joséphine Baby (Great

Pretender), qui ont répété ensuite.

 

Une grande famille “Van Zuylen”

Achetée 28.000€ en octobre 2008, The Living Room a été

élevée par le baron Van Zuylen. Elle appartient à une grande famille de ce

dernier. En effet, Leave of Absence (Exit to Nowhere), mère de The Living Room,

n’a pas couru mais est une fille de Leandra (Luthier). Leandra qui était une

des meilleures pouliches de sa génération et a remporté les Prix de Malleret

(Gr2) et de la Nonette (Gr3) et s’est classée également deuxième du Prix

Vermeille (Gr1). Leandra a également été une bonne génitrice, puisqu’elle a

donné au haras Leariva (Irish River), gagnante de Gr1 aux États-Unis et de Gr2

en France (Prix d’Astarté de l’époque). Leariva est aussi la mère du bien connu

Athanor (Ashkalani), double gagnant de Listed et placé de Gr3.