Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Doumaja revient sur le devant de la scène

Autres informations / 08.03.2010

Doumaja revient sur le devant de la scène

Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3)

DOUMAJA REVIENT SUR

LE DEVANT DE LA SCÈNE

 À l’inverse du Prix

Juigné (Gr3), où les chevaux du meeting d’hiver palois n’ont pas réussi à jouer

un premier rôle, le Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3) a sacré Doumaja

(Cadoudal), qui revenait du Béarn avec quelques bonnes performances. Sa

victoire est toutefois une surprise dans le sens où était très attendu Alarm

Call (Solar One), qui revenait lui aussi d’un glorieux hiver palois. Guy

Cherel, mentor de Doumaja, nuançait toutefois cette sensation : « Sa victoire

n’est pas une si grande surprise. Avant sa blessure, c’était un cheval de

Groupe. » Le programme palois de Doumaja était beaucoup moins difficile que

celui du protégé de Jacques Ortet. « Il a l’avantage d’avoir couru à Pau et d’y

avoir eu des courses faciles, explique Guy Cherel au sujet de Doumaja. Il n’a

pas eu de combats durs là-bas, car il a été arrêté longtemps et n’avait pas de

gains. Il est seulement rentré de Pau mardi dernier, afin de profiter du soleil

jusqu’au bout. » Alarm Call a quant à lui eu des courses plus usantes au

Pont-Long et rendait du poids à la majorité de ses adversaires. Il a conclu à

une honorable quatrième place. Mais « sans vraiment d’explication, analysait

son jockey, Christophe Pieux, ce n’était pas le même aujourd’hui. Après le saut

du gros open-ditch, je sentais que le cheval n’était pas si bien que cela ».

Entre ces deux chevaux se sont placés Mail de Bièvre

(Cadoudal) et Red Matrix (Red Ransom), deux chevaux de 5ans. La performance du

premier nommé est d’autant plus remarquable qu’il faisait une rentrée et

rencontrait pour la première fois les chevaux d’âge.

Doumaja va maintenant reprendre du poids, ce qui sera plus

significatif de son réel niveau mais pourrait aussi l’empêcher de reproduire

une telle performance. Car en l’absence de Remember Rose (Insatiable) ou

Princesse d’Anjou (Nononito), le pensionnaire de Guy Cherel a parfaitement rempli

sa mission, comme l’a commenté ce dernier : « Il a gagné cette course, qui

était un objectif, on verra maintenant pour la suite. »

 

Les trois 5ans à l’arrivée

La génération de Long Run (Cadoudal) et Rubi Ball (Network)

a tout d’une génération sortant de l’ordinaire. En effet, les trois 5ans au

départ ont fini à l’une des cinq premières places. Mail de Bièvre et Red Matrix

ont respectivement terminé deuxième et troisième, tandis que Misérable

(Discover d’Auteuil) s’est classé cinquième. Derrière eux, Orlando Magic

(Assessor) et Polar Rochelais (Le Balafré), troisième de cette épreuve en 2009,

ont terminé à plus de six longueurs.        

 

Le meilleur produit de Majamone

Lauréat du Prix Morgex (Gr3) en 2006, l’élève de Michel

Langot est le meilleur produit de Majamone (Carmont). Cette dernière est aussi

à l’origine de Janidale (Cadoudal), une bonne jument d’Auteuil, déjà entraînée

par Guy Cherel, qui s’est illustrée en prenant la deuxième place du Prix Violon

II (L). Maintenant au haras, elle vient de donner naissance à son premier

produit en 2009, un poulain par Kahyasi. Majamone a aussi produit Majaka

(Kapgarde), une jument actuellement à l’entraînement chez l’entraîneur

mansonnien, qui s’est illustrée sur le steeple d’Auteuil à 3ans. À noter

également que Doumaja est inbred 3x3 sur Carmarthen.