Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

évaporation met ses adversaires «dans le vent»

Autres informations / 23.03.2010

évaporation met ses adversaires «dans le vent»

COMPIÈGNE, Mardi – Prix Pierre Jamme (B)

ÉVAPORATION MET SES

ADVERSAIRES «DANS LE VENT»

Avec classe, Évaporation (Red Ransom) s’est imposée dans le

Prix Pierre Jamme (B). La voir gagner était loin d’être impossible, mais en le

faisant de cette façon, elle a agréablement surpris son monde. Rapprochée en

progression par Olivier Peslier dans la ligne droite, elle a laissé ses rivales

sur place à deux cents mètres du poteau pour finalement s’imposer de six

grandes longueurs, arrêtée. C’est la plus belle impression visuelle depuis la

réouverture des courses à Paris. Évaporation a gagné avec beaucoup de facilité

malgré son physique encore très imposant. Consécutivement à cette sortie, elle devrait

progresser et, sur cette victoire pleine de promesses, nous lui attribuons une ???JDG

Rising Star ?.

 

ÉVAPORATION…

Désormais, Évaporation est double gagnante de «B», à 2 et

3ans. Elle succède dans cette épreuve à une autre étoile, Célimène (Dr Fong),

bien que la course se soit alors disputée sur 2.000m. Les catégories

supérieures s’offrent donc à Évaporation, qui est engagée dans la Poule d’Essai

(Gr1). Carlos Laffon-Parias expliquait après la course : « C’était un test sur

la distance, car nous n’étions pas sûrs qu’elle fasse bien 1.600m. C’était

aussi la première fois qu’elle se présentait sur une piste pénible. Elle a très

bien réussi son test et donne des espoirs pour monter de catégorie. D’autant

qu’elle va progresser sur cette course, j’en suis sûr. » Avec la retenue qui

s’impose encore à cette époque de l’année, Carlos Laffon-Parias et PierreYves

Bureau, manager des intérêts de la casaque Wertheimer & Frère, évoquaient

comme prochaine course possible le Prix de la Grotte (Gr3). C’est l’option la

plus probable pour Évaporation, car avant la Poule d’Essai, c’est la seule

course black type réservée aux femelles en région parisienne sur le mile et

elle mérite d’y tenter sa chance.

 

Une carrière menée avec beaucoup de précaution

Évaporation avait gagné pour ses débuts à Chantilly, au mois

de juin, le Prix de la Verrerie (F), sur 1.200m. Elle était devenue black type

dès sa deuxième sortie en prenant la troisième place du Critérium du Bequet

(L). Il s’agissait là d’un exercice de vitesse pure, avec tournant, et

Évaporation était handicapée par son numéro le plus à l’extérieur. Fin août,

pour sa troisième sortie, elle avait remporté une bonne «B» à Deauville, sur 1.300m,

devant Yamam (Elusive City), gagnant du convoité Prix de Lisieux (F). Suite à

cette victoire, Carlos Laffon-Parias avait hésité à courir le Prix La Rochette (Gr3)

contre les mâles. Finalement, Évaporation n’est pas réapparue en fin de saison.

« Carlos préférait la laisser tranquille et nous pensions que c’était mieux de

l’arrêter là pour lui laisser une chance de faire une bonne 3ans », nous a

expliqué Pierre-Yves Bureau.

 

Signée par son père

Père d’Evaporation, Red Ransom (Roberto) a été souvent

utilisé par l’élevage Wertheimer & Frère. Il est notamment le père de la ???JDG

Rising Star ??Russiana et du regretté Spycrawler. D’ailleurs, Pierre-Yves

Bureau nous disait qu’ « Évaporation tient plus de son père que de sa mère, qui

était assez fine. Elle a beaucoup de points de

force qui viennent de Red Ransom ».

Évaporation est issue d’une lignée «Wertheimer» passée entre

les mains de Freddy Head et Christiane HeadMaarek. Sa mère, Polygreen (Green

Tune), a gagné une Listed avant de prendre la quatrième place du Prix d’Astarté

(Gr2 à l’époque) sous l’entraînement de Freddy Head. Pierre-Yves Bureau nous

disait à-propos de celle-ci qu’ « elle était plutôt une jument de 1.400m et que

1.600m représentaient déjà un peu le bout du monde pour elle ». Polygreen a

trois produits en âge de courir (dont une femelle par Bering qui n’a pas débuté

puisqu’elle vient de prendre 2ans) et Évaporation est son unique gagnante. En

2010, Polygreen devrait rencontrer Montjeu.

La deuxième et la troisième mère, Yxenery (Sillery) et

Polyxena (Lyphard), ont couru pour l’entraînement de Criquette Head-Maarek et

sont gagnantes de Listed. Enfin, il est amusant de noter que la cinquième et la

sixième mère d’Évaporation, Mige et Midget ont toutes deux remporté les

Cheveley Park Stakes (Gr1).