Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Jaafer  fait  sensation

Autres informations / 28.03.2010

Jaafer fait sensation

meYdan

(Uae), Samedi

Dubai

Kahayla Classic (Gr1 PA)

Sommet de la saison emirati pour les chevaux arabes, le Dubaï

Kahayla Classic (Gr1 PA) semblait tendre les bras au grand favori de l’épreuve,

le pensionnaire de Mme Gillian Duffield, no risk al maury (Kesberoy).

D’ailleurs, l’issue semblait ne faire aucun doute à la sortie du tournant

final, alors que le hongre de 8 ans se rapprochait librement, son jockey

Richard Hills ne lui ayant encore rien demandé. Prenant facilement la tête de lépreuve et promis à la gloire, la

meute de poursuivants se lançait pourtant à ses trousses et No Risk Al Maury

raccourcissait alors subitement son action. Surgissant à miligne droite, Jaafer

GB (Amer), entraîné au Qatar par Julian Smart, prononçait son effort et

terminait en « boulet de canon », s’envolant vers un facile succès par 5

longueurs !

no risk al maury (Kesberoy) conservait la 2e place devant

Paris Gagner (Dormane), qui complétait le podium et permettait à deux « FR » de

figurer à l’arrivée de cette prestigieuse épreuve.

Encore sous le coup de l’émotion, l’entraîneur du gagnant

nous confiait : « C’est une fantastique victoire effectivement ! Si je vous

avais dit avant la course que je m’attendais à ce qu’il gagne, je vous aurais

menti. J’étais confiant sur le fait qu’il allait bien courir mais, une telle

performance ? Non! C’était la première fois qu’il courait sur la piste en

Tapeta, il y avait les chevaux de Cheikh Hamdan, ceux de Al Khalediah. Je suis

vraiment heureux et content.C’est la plus belle victoire de sa carrière. Ce

cheval a eu plusieurs entraîneurs durant les quatre dernières saisons. Je l’ai

sous ma responsabilité depuis l’année dernière où il avait couru le Qatar

Arabian World Cup à Longchamp. Malheureusement, il ne fait pas la ligne droite

de cet hippodrome, trop longue et sélective pour lui. La Tapeta, par contre,

lui convient parfaitement et surtout la courte ligne droite de Meydan où il

peut faire briller sa pointe de vitesse acérée. Il est au top de sa forme,

ayant brillé cette année au Qatar face aux meilleurs, Al Dahma, General et

Mared Al Sahra, pour mon plus grand plaisir. Même si je ne suis entré en

fonction pour Al Shahania Stud qu’en août dernier, j’avais déjà gagné cette

course auparavant (avec Nez d’Or en 2002), donc je savais quel type de cheval

il faut pour une telle épreuve. »

Nous ne devrions pas avoir la chance de le revoir à

Longchamp cette année ? « Selon moi, non, mais peut être que son propriétaire

en décidera autrement. Il est sur la brèche depuis trois ans maintenant et le

cheval mérite des vacances désormais. »