Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Kinsale king, la nouvelle étoile du sprint americain

Autres informations / 28.03.2010

Kinsale king, la nouvelle étoile du sprint americain

 

meYdan

(Uae), Samedi

Dubaï

Golden Shaheen (Gr1)

Kinsale King (Yankee Victor) est resté invaincu en quatre

courses à l’issue du Dubaï Golden Shaheen (Gr1). Le pensionnaire de Carl

O’Callaghan a remporté son premier Gr1, après deux succès dans un Gr3 et un Gr2

devant dancing in Silks (Black Minnaloushe), dernier vainqueur du Breeders’ Cup

Sprint (Gr1). Seul cheval entraîné aux Etats-Unis dans ce "Golden

Shaheen", Kinsale King avait l’avantage d’avoir une aptitude certaine aux

pistes synthétiques. Ses victoires avaient effet eu lieu sur les hippodromes de

Santa Anita et d’Hollywood Park, deux pistes d’un type se rapprochant de celle

de Meydan.

« Ce succès est ce que je voulais qu’il m’arrive dans ma

vie, a déclaré Carl O’Callaghan. Il va m’ouvrir des portes. Kinsale King est un

grand cheval. Il a beaucoup de cœur et va tout le temps. Sa préparation s’était

très bien passée. Nous l’avions emmené à Golden Gate pour le faire travailler

sur le Tapeta. Tout s’était très bien passé. Je n’ai jamais été inquiet durant

la course. » Les Golden Jubilee Stakes (Gr1) à Ascot pourraient devenir le

prochain objectif de Kinsale King. Vite aux premiers rangs, Kinsale King a pris

rapidement le meilleur dans la ligne droite et a contenu sans problèmes les

attaques pour finir. Il s’annonce comme l’un des meilleurs sprinters de l’année

2010 pour le programme américain. Les etats-Unis conservent "leur"

bien

L’entraînement américain a gagné dix des quinze éditions de

ce Dubaï Golden Shaheen. Cette année, les conditions de course changeaient

puisque ce Gr1 se disputait sur une piste synthétique et un tracé avec

tournant. Pourtant, c’est le seul cheval américain au départ qui l’a emporté.

L’hégémonie des Etats-Unis se poursuit donc dans cette course.

rocket man trouve son maître

Véritable champion en Asie sur les courtes distances, rocket

man (Viscount) avait notamment fini deuxième du Krisflyer International Sprint

(Gr1). Une nouvelle fois, il s’est défendu courageusement mais n’a pu remonter

Kinsale King dans la phase finale.

Très attendu, le Godolphin Gayego (Gilded Time), quatrième

du Breeders’ Cup Sprint (Gr1), a attendu dans la deuxième moitié du peloton

mais n’a jamais pu se rapprocher dans la ligne droite, terminant huitième.