Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Kriss william profite de sa forme paloise

Autres informations / 15.03.2010

Kriss william profite de sa forme paloise

RÉSULTATS

AUTEUIL, Dimanche

Prix Duc d’Anjou (Gr3)

KRISS WILLIAM PROFITE

DE SA FORME PALOISE

Le match entre les représentants de Guy Cherel et ceux de

Guillaume Macaire a bien eu lieu. Et c’est finalement Guy Cherel qui a eu le

dernier mot, au terme d’une vive lutte finale. Kriss William (Califet) est venu

à bout d’Allen Voran (Sholokhov) dans les dernières foulées. Le meilleur 4ans

de l’hiver à Pau a profité de sa forme pour faire sien son premier Gr3. « Il a

répondu à nos attentes. Il était certainement plus prêt que les autres et a

gagné cette course, c’est très bien » a expliqué Guy Cherel. « Si on avait que

des chevaux comme lui on serait très heureux. Il a tout sauté à la perfection.

On verra bien pour la suite, le troisième m’a bien plu. » Kriss William a été

impressionnant cet hiver, triomphant à chaque fois avec la manière, sans

opposants digne de sa classe. Ce dimanche, il a dû s’employer pour venir à bout

d’Allen Voran, qui a bien failli offrir un premier Groupe à son jeune jockey,

Bertrand Lestrade.

« C’est dommage, j’y ai cru longtemps mais il a fait un

écart dans la ligne droite qui me coûte peut-être la victoire », nous a

expliqué son jockey.

Dans une course menée à un rythme régulier, tous les

participants sont entrés groupés dans la ligne droite finale. La décision s’est

faite sur le plat et la forme a eu raison de la fraîcheur. Guy Cherel a bien

failli réaliser un exploit. Ses deux autres représentants se sont classés

quatrième et cinquième, tout près. « Keeping Gold m’a bien plu, même s’il saute

un peu à droite, ce qui est handicapant à Auteuil. Avec Recalcitrant, ça va

beaucoup mieux, son jockey avait du mal à s’en servir mais là, ça progresse »,

a analysé l’entraîneur.

 

Forte impression de Saint du Chenet

Marcel Rolland a pris la troisième place du Prix Duc d’Anjou

avec Saint du Chenet (Poliglote), qui s’est révélé pour sa troisième sortie en

steeple-chase. Le frère utérin de Ma Royale (Garde Royale) a longtemps attendu

à l’arrièregarde avant de fournir un remarquable effort. « C’est une très bonne

rentrée, nous a confié son mentor, et ça va aller de mieux en mieux. C’est

juste dommage qu’il ait fait une faute dans la ligne d’en face. Plus le temps

va passer, plus l’écart va se resserrer avec les chevaux du meeting. Il était

moins prêt que les autres et devrait encore faire parler de lui. » L’impression

visuelle a été saisissante, le représentant de Magalen Bryant se place comme un

sérieux candidat au Prix Ferdinand-Dufaure (Gr1). D’autant que ce beau modèle

ne devrait pas être dérangé par les distances plus longues, son avenir sur les

gros obstacles d’Auteuil s’annonce brillant.

 

Un “Califet” de qualité

Élevé par C. Tanguy et Mme A. Baillif, Kriss William est un

nouveau produit de Califet (Freedom Cry), exploité avec succès par Guy Cherel.

L’an dernier, avec des produits de son ancien pensionnaire, quatrième du Prix

de l’Arc de Triomphe (Gr1) 2002, l’entraîneur mansonnien avait mis sur orbite

Temple Lord et Sway, les deux meilleurs 3ans sur les haies d’Auteuil au premier

semestre, mais aussi l’estimé Surfing, vainqueur du Prix Finot (L). Kriss William

est le troisième produit de sa mère, Pretty William (Bojador), et son premier

gagnant. Elle a couru plus de soixante et une fois pour deux victoires “à

réclamer” et trente et une places.