Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

La nièce de sleeping night en tête d’affiche

Autres informations / 17.03.2010

La nièce de sleeping night en tête d’affiche

 

PARTANTS  

ENGHIEN, Mardi

Prix d’Essai des Pouliches (Groupe A)

LA NIÈCE DE SLEEPING

NIGHT EN TÊTE D’AFFICHE

Première épreuve sur les obstacles pour les jeunes 3ans, le

Prix d’Essai des Pouliches révèle le plus souvent de futurs bons éléments.

Scindé en deux pour respecter la quantité d’engagements, ce premier peloton est

moins riche en “bonnes” origines que le suivant. Parmi les prétendantes, la

candidature de Reggainight (Protektor) séduit. La pouliche d’Isabelle Pacault

est une nièce de Sleeping Night (Sleeping Car), lauréat à 4ans des Prix La

Périchole (Gr3), Orcada (Gr3) et Morgex (Gr3). Il a eu moins de réussite dans

les Grs1, prenant la deuxième place du Prix Maurice Gillois et la troisième du

Prix Ferdinand Dufaure. Son aptitude aux obstacles coule donc dans son sang,

encore faut-il qu’elle soit aussi précoce que son engagement ne l’indique.

Tonnelle d’Estruval (Fragrant Mix) représente l’élevage

d’obstacle de Bernard Le Gentil. Elle est l’une des trois AQPS au départ de

l’épreuve. Bien née, elle est la sœur de Kin d’Estruval (Panoramic), gagnant à

Auteuil. Comme la pensionnaire d’Isabelle Pacault, Tonnelle d’Estruval va

s’engager totalement inédite.

Jehan Bertran de Balanda présente une élève de JeanPierre

Raymond, Working Girl (Turgeon) qui est issue de la famille du bon Crikvil (Cricket

Ball), un cheval d’obstacle qui a gagné en haie et en steeple-chase à Auteuil.

 

L’expérience des courses plates

Gooseley Chope (Indian Rocket) a l’expérience de nombreuses

courses plates. La protégée de Guy Pariente est d’ailleurs la seule à avoir

goûté aux joies de la victoire. Sous la férule de Yannick Fouin, très habile à

Enghien, elle devrait obtenir la majorité des suffrages, d’autant plus que sa

mère, Gooseley Lane (Pyramus), a montré de la qualité en triomphant au niveau

Listed en Allemagne. Stakanova (Starborough) présente les mêmes

caractéristiques. Sa mère a pour frère Teamster (Known Fact), un triple gagnant

de Gr3 en Angleterre.

Guy Cherel est l’homme de ce début d’année et, pour cette

simple raison, sa pensionnaire Smalkie (Smadoun) est à suivre avec attention.

C’est une sœur de Sweet Fortune (Slickly), une jument entraînée par Valérie Dissaux,

qui a remporté un gros handicap à Maisons-Laffitte l’année dernière.