Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le breeders’ cup vers un site permanent ?

Autres informations / 05.03.2010

Le breeders’ cup vers un site permanent ?

LE BREEDERS’ CUP VERS

UN SITE PERMANENT ?

Les discussions vont bon train quant à l’avenir du Breeders’

Cup, le grand meeting américain du mois d’octobre. Depuis quelques mois, les

officiels de la prestigieuse organisation américaine pensent organiser leur

rendez-vous sur un seul hippodrome permanent alors que depuis sa création en

1984, le Breeders’ Cup a tourné sur une dizaine de site différents. Cette

année, il doit avoir lieu à Churchill Downs, dans le Kentucky, après avoir

passé deux ans à Hollywood, sur l’hippodrome de Santa Anita.

Ce mardi, le propriétaire américain Satish Sanan, membre du

Breeders’ Cup, a déclaré lors d’une émission de radio consacrée aux courses

hippiques, qu’une décision sur la pérennisation d’un hippodrome pourrait être

prise prochainement, tout en donnant sa préférence pour celui de Santa Anita. «

C’est le meilleur site pour le Breeders’ Cup », a dit le propriétaire tout en

expliquant que celui de Churchill Downs, avec qui il est en concurrence, était

vraisemblablement le pire.

Au lendemain de ces déclarations, Bill Farish, le président

du Breeders’ Cup, a présenté ses excuses auprès de l’hippodrome de Churchill

Downs et de l’État du Kentucky. Il a aussi fait un démenti en déclarant que

l’organisation était « extrêmement déçue par les récentes déclarations

concernant les sites hôtes du Breeders’ Cup et que ces dernières n’étaient pas

le reflet de la position officielle de l’organisation ». Bill Farish s’est

ensuite exprimé sur la possibilité de voir dans le futur un site permanent pour

accueillir le Breeders’ Cup, mais que cela n’était encore qu’une option parmi

d’autres. Le Breeders’ Cup pourrait aussi tout à fait tourner entre trois sites

distincts. Depuis, Satish Sanan a fait son mea-culpa en expliquant qu’il

regrettait ses paroles sur l’hippodrome de Churchill Downs et que la direction

du Breeders’ Cup était toujours en cours d’étude des futurs sites hôtes de

l’évènement majeur des courses américaines.