Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le grand voyageur quijano remet son titre en jeu

Autres informations / 04.03.2010

Le grand voyageur quijano remet son titre en jeu

Dubai City

of Gold (Gr2)

LE GRAND VOYAGEUR

QUIJANO REMET SON TITRE EN JEU

Le hongre de 8ans du Gestüt Fahrhof, Quijano (Acatenango),

revient à Dubaï pour défendre son titre obtenu dans le Dubai City of Gold (Gr2)

2009. Ce pensionnaire de Peter Schiergen est habitué aux longs déplacements :

le Canada, Dubaï, l’Italie, les États-Unis, Hongkong, la France et bien sûr

l’Allemagne, voilà autant de pays visités par Quijano. Ce cheval doté d’un

courage à toute épreuve, vient de finir bon troisième d’un très gros handicap

pour sa découverte du nouvel hippodrome de Meydan. Il devançait plusieurs

rivaux qu’il retrouvera. Il est donc en mesure de réaliser le premier doublé

dans l’histoire de cette course.

 

Purple Moon, l’autre grand voyageur

Purple Moon (Galileo) possède un profil similaire à celui de

Quijano. Castré, il court encore à 7ans. Et lui aussi a beaucoup voyagé

puisqu’au fil de ses sorties, on relève des noms d’hippodromes exotiques comme

Sha Tin, Tokyo, ou Flemington (en Australie). C’est justement à Sha Tin qu’il a

réalisé sa meilleure performance en terminant deuxième du Hongkong Vase (Gr1).

Troisième de la dernière édition du Dubai Sheema Classic (Gr1) disputé à Nad al

Sheba, Purple Moon n’a paradoxalement jamais gagné d’épreuves de Groupe. Il

reste sur sa sortie du 28 mars 2009 et fera donc sa rentrée. Mais sur sa

classe, il doit prendre une place.

 

Claremont, Campanologist et Anmar,

pour une septième victoire de Saeed bin Suroor Saeed bin

Suroor a remporté les six premières éditions du Dubai City of Gold. Pour en

enlever une septième, il sera représenté    par

Claremont (Sadler’s Wells), Campanologist (Kingmambo) et Anmar (Rahy).

Le premier est bien connu en France puisqu’il a débuté sous

l’entraînement d’André Fabre, pour lequel il a enlevé le Prix du Lys (Gr3).

Honorable quatrième derrière Quijano pour       ses

débuts       à Meydan, il doit pouvoir,

après une sortie, refaire sa vraie valeur. Vainqueur des King Edward II Stakes

(Gr2) à Ascot, Campanologist reste sur sa décevante neuvième place dans les

Champion Stakes (Gr1). En classe pure, il est sans doute le meilleur élément de

Godolphin pour ce Gr3, mais il ne sera pas à 100% pour cette rentrée. Son comportement

sera néanmoins intéressant à suivre car on devrait le retrouver    dans les bonnes épreuves pour 4ans et plus

sur la distance classique en Europe.

Anmar est “l’X” de la course. En Angleterre, il avait déçu

dans de bonnes épreuves, mais il s’est imposé d’emblée à Dubaï.

 

Perfect Stride et King of Rome, deux surprises possibles

Entraîné par Sir Michael Stoute, Perfect Stride (Oasis

Dream) doit s’améliorer avec le temps comme nombre de ses compagnons d’écurie.

Deux fois placé de Groupe et vainqueur de Listed, il a déçu pour sa première

sortie à Meydan sur une distance un peu courte pour ses aptitudes. Sur 2.400m,

il a les moyens de se racheter.

Présenté par Mike de Kock, King of Rome (Montjeu) est un

double vainqueur de Groupe lorsqu’il était sous la férule d’Aidan O’Brien. Ses

trois premières sorties à Meydan l’ont montré dans une grande forme. Troisième

de cette même épreuve l’an passé, il est en mesure de s’imposer ce jeudi.