Les origines royales de royal bengali

Autres informations / 23.03.2010

Les origines royales de royal bengali

 

FONTAINEBLEAU, Mardi

Prix des Barnolets (B)

LES ORIGINES ROYALES

DE ROYAL BENGALI

Course B, le Prix des Barnolets a un profil assez atypique

au regard de son champ de partants. En effet, cinq des huit concurrents sont inédits,

chose rare à ce niveau.       Parmi   eux, Burning Stone (Giant’s Causeway), présenté

par André Fabre, possède un petit avantage, puisqu’il a terminé quatrième de la

course AFASEC de mardi dernier à SaintCloud, remportée par Chasing Halos

(Elusive Quality). Burning Stone a été supplémenté pour courir ce Prix des

Barnolets.  C’est certainement sur le cas

des débutants qu’il convient de se pencher en particulier. Car les chevaux ayant

déjà couru ne sont engagés      dans    aucune bonne

course du printemps – c’est toujours un signe – et n’ont pas également réalisé

pour l’instant de grandes performances. Des révélations peuvent donc venir des

débutants et en particulier de Royal Bengali (Tiger Hill), fort bien né. Engagé

dans les bonnes courses à venir, c’est un petit-fils de la bonne Colour Chart

(Mr. Prospector), gagnante du Prix de l’Opéra (Gr2 à l’époque). Cette dernière

a produit Tempera (A.P. Indy), championne 2ans aux États-Unis en 2001 où elle a

gagné le Breeders’ Cup Juvenile Fillies (Gr1). Colour Chart est également la

génitrice d’Equerry (St Jovite), triple gagnant de Gr3 en France (Prix des

Chênes, du Prince d’Orange et Coupe) et aujourd’hui étalon.

 

Estimate, pour poursuivre la belle série

«Wildenstein Lellouche»

Depuis le début de l’année, Élie Lellouche n’a pas présenté

beaucoup de «bleus». Quatre au total. Aizavoski (Monsun), Aquarelle Rare

(Rainbow Quest) et Pouvoir Absolu (Sadler’s Wells) ont tous gagné et War Monger

(Linamix) a terminé deuxième – avec des excuses – du Prix Maurice Caillault

(L). Cette fois-ci, l’entraîneur présente Estimate (Westerner), qui a

l’expérience d’avoir couru quatre fois à 2ans. Il n’a pas réalisé des

performances vraiment extraordinaires, mais a gagné sa «E» en fin d’année.

Estimate a d’ailleurs été le premier fils de Westerner à gagner pour l’Écurie

Wildenstein et son entraîneur nous avait expliqué l’an dernier que ce poulain

avait beaucoup pris de son géniteur et possédait donc de la tenue. La distance

de 2.200m qu’il va découvrir ne sera donc pas un problème pour lui.

 

HISTOIRE(S) DE LA COURSE

Créé l’an dernier, le Prix des Barnolets était alors une

course D. Elle avait vu la victoire de Cutlass Bay (Halling), lauréat dans la

foulée du Prix Greffulhe (Gr2) devant Cavalryman (Halling).

 

ENGAGÉS DANS LES GROUPES

 

•          Prix du

Jockey Club : Estimate, Kayef et Royal Bengali

•          Grand Prix

de Paris : Estimate, Kayef et Royal Bengali

•          Prix

Greffulhe : Estimate, Kayef et Royal Bengali

•          Prix

Noailles : Royal Bengali