Line salsa en pouliche de classe

Autres informations / 22.03.2010

Line salsa en pouliche de classe

Prix de la Christinière

LINE SALSA EN

POULICHE DE CLASSE

 « Elle possède de

gros moyens », confie Philippe Peltier, entraîneur de Line Salsa (Kingsalsa) au

sujet de sa pensionnaire avant le départ du Prix de la Christinière, une

épreuve qui a révélé des chevaux de Groupe comme Batman Senora (Chamberlin),

vainqueur du Prix La Haye Jousselin (Gr1) ou encore Vie de Reine (Mansonnien),

lauréate du Prix Edmond Barrachin (Gr3). Verdict après la course : l’entraîneur

de l’Ouest a bien cerné les capacités de sa protégée qui a survolé l’épreuve.

Installée en position d’attente à flanc de peloton, Line

Salsa s’est rapprochée dans la ligne d’en face et a constamment dominé les

débats. Dans la ligne droite, son jockey, David Cottin, a gardé les mains en

bas de l’encolure et sa partenaire a pris aisément dix longueurs sur Soleil de

Sivola (Discover d’Auteuil), deuxième. « Elle est fluide et puissante à la

fois, a expliqué Philippe Peltier. C’est très rare. Il ne faut pas être

difficile : elle a été séduisante aujourd’hui. Elle est faite pour Auteuil et

saute parfaitement. Tout le parcours, elle a bien sauté et c’était beau à voir.

Elle a encore un bon engagement dans une course pour femelles avant d’attaquer

les belles courses. J’ai une petite pensée pour David Berra, son habituel

partenaire qui la monte tout le temps mais qui est accidenté. » Tombée dans le

Prix Camille Duboscq (L) alors qu’elle paraissait détenir une première chance,

Line Salsa est de l’avis de son entraîneur aussi à l’aise en haies qu’en

steeple. Elle doit avoir la pointure pour enlever une course principale face

aux seules femelles.

 

Un troisième succès dans cette course pour l’élevage

Vuillard

L’élevage Vuillard a été longtemps l’un des meilleurs en

Europe pour l’obstacle. On se souvient de la réussite des “Line” comme Line

Marine (Agent Bleu), gagnante du Grand Steele-Chase de Paris (Gr1) 2003 ou des

“Jack” comme Or Jack (Noir et Or). Depuis la disparition de Georges Vuillard

qui animait cet élevage avec sa femme, les couleurs ne sont plus vues en piste,

mais les produits “Vuillard” continuent de s’illustrer. Ce dimanche, le Prix de

la Christinière a été enlevé pour la troisième fois en six ans par l’élevage

Vuillard, après les succès de Pistol Jack (Maille Pistol) en 2008 (déjà pour

l’écurie Océane) et de Steel Jack (Gold and Steel) en 2004.

 

Une fille de Line As

Line Salsa est née pour sauter : sa mère, Line As

(Cadoudal), était une très bonne jument sur les gros obstacles d’Auteuil à

4ans. Sous l’entraînement de Jacques Ortet, elle est lauréate du Prix Duc

d’Anjou (Gr3) et a aussi pris les troisièmes places des Prix Maurice Gillois

(Gr1) et Jean Stern (Gr2). Ses deux premiers produits ont été exportés, le

premier a débuté victorieusement en plat et n’a ensuite pas pu s’affirmer sur

les obstacles. Le deuxième n’a pas été vu en compétition. La deuxième mère de

Line Salsa, Airedale (Armos), a gagné à trois reprises à Auteuil sous la férule

de Jean-François Daubin.