Meydan : entre ombres et lumières

Autres informations / 27.03.2010

Meydan : entre ombres et lumières

De notre envoyé spécial à Dubaï. À Meydan, ce samedi est un

grand jour. C’est celui de la réunion du Dubaï World Cup, la première sur

l’hippodrome monté de toutes pièces et encore en travaux. Meydan, chacun s’est

fait une vague idée de ce à quoi cela ressemble, mais ceux qui n’ont pu y poser

les pieds ne peuvent même pas s’approcher de la réalité du décor. C’est

véritablement un hippodrome surdimensionné, brillant de mille feux qui tend à

révolutionner la planète course… selon le souhait de son créateur. Les

architectes du site se sont efforcés de rendre une copie parfaite des maquettes

demandées par le Cheikh, mais lorsqu’on s’approche, que l’on entre dans ses

travées l’impression est parfois déroutante : Qui trop embrasse, mal étreint…

Tout est beau, léché, parfaitement carré et symétrique, mais

il est difficile de dégager un sentiment clair et limpide : rien n’est encore

totalement terminé, des hommes sont employés à arroser sans cesse les parcelles

de gazon fraichement déposées et déjà jaunies par le soleil qui frappe sans

relâche. Dans les coulisses de l’hippodrome, la sensation est identique. Un

jour, perdu dans le labyrinthe de Meydan, je me suis retrouvé par inadvertance

dans un lieu qui n’était pas encore abouti. Sur le champ, le personnel de

l’hippodrome m’a demandé poliment de faire demi-tour. À Meydan, tout ce qui

brille est un véritable joyau, même s’il reste des zones d’ombres. En trois ans

de chantier, la masse de travail abattue est considérable. Toutefois, la

rapidité d’exécution très caractéristique à Dubaï a certainement porté défaut à

quelques détails de finition. Se perdre dans l’immensité d’un tel site est un

jeu d’enfants. Ce n’est pas un hippodrome très pratique !

Il y a quelques semaines, Dubaï a inauguré Burj Khalifa, la

plus haute tour du monde de 828 mètres de haut, soit deux fois et demi la Tour

Eiffel. Pour vous donner un ordre d’idée sur les dimensions de la tribune de

Meydan, vous prenez Burj Khalifa, vous la couchez à l’horizontal et vous

obtenez cette gigantesque tribune.