Ok coral règle les comptes de son maiden

Autres informations / 18.03.2010

Ok coral règle les comptes de son maiden

MARSEILLE-VIVAUX, Mercredi

Prix des Calanques (G)

OK CORAL RÈGLE LES

COMPTES DE SON MAIDEN

C’était le jour d’Ok Coral (Timboroa) ce mercredi sur la piste

de Marseille-Vivaux. Le protégé de Keven Borgel a bénéficié d’un parcours sur

mesure et a fait ce qu’il voulait pour décrocher sa première victoire. Il ne

faisait que progresser depuis ses débuts en compétition et restait sur une

quatrième place sur cette même piste. La progression reste ascendante pour sa

quatrième sortie publique. « Le cheval a bien accéléré pour finir, commente son

jockey, Rémi Campos. Il avait bien couru pour sa rentrée fin février et devait

progresser. Je me voyais bien dans les trois premiers et on a eu une course

parfaite dans le dos de l’animateur. Puis ça s’est ouvert au bon moment et le

cheval a fait la différence. » En effet, Ok Coral a toujours été vu dans le dos

de Riv’divine (Divine Light) qui a résisté à toutes les attaques à l’exception

de celle du premier assaillant et futur lauréat. La représentante de

Jean-Claude Seroul progresse et se classe devant son compagnon de couleur

Raphaël Filochard (Diktat), qui est à créditer d’une très bonne fin de course.

 

De la famille de Carling

Élevé par l’Écurie Delbart, Ok Coral est né d’une modeste

jument de course dont il est le deuxième produit. Le premier, par Medaaly, a

couru neuf fois sans jamais “rentrer dans l’argent”.

La deuxième mère n’a pas non plus produit de très bon

chevaux puisqu’aucun n’a encore gagné à ce jour.

En revanche, la troisième mère a donné la classique Carling

(Garde Royale), lauréate des Prix de Diane, du Prix Vermeille (Grs1) et

deuxième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) sous l’entraînement de Corine

BarandeBarbe et la casaque de ses éleveurs, l’Écurie Delbart.