à la croisee des lignes en vue du "jockey club

Autres informations / 24.04.2010

à la croisee des lignes en vue du "jockey club

Le Prix La Force (Gr3), disputé sur 2.000m, était déjà,

avant la réforme du programme classique, une épreuve préparatoire pour le Prix

du Jockey Club (Gr1), comme en témoigne la victoire de dream Well (Sadler’s

Wells) en 1998, avant sa victoire cantilienne. Mais depuis 2005 et le

raccourcissement du derby français à 2.100m, la "Force" est devenue

une étape privilégiée avant le "Jockey Club", au même titre que les

Prix Noailles, Hocquart et Greffulhe (Grs2). Le lot de l’édition 2010 est

attrayant avec ses huit partants dont : un vainqueur de Groupe, circumvent

(Tobougg) – déclaré forfait à Sandown vendredi pour courir à Longchamp –; les

deux premiers du Prix Maurice Caillault (L), celtic celeb (Peintre Célèbre) et

la ???Jdg rising Star ??War monger (Linamix) ; le jumelé du Prix François

Mathet (L) : Simon de montfort (King’s Best) et Pain Perdu (Vespone).

 

la ligne du "maurice caillault"

Dans la Listed courue le 20 mars sur les 2.100m de

SaintCloud, Celtic Celeb devançait War Monger avec assurance. Un résultat qui

pourrait s’inverser. Le pensionnaire d’Élie Lellouche avait besoin de cette

sortie et il s’était montré très brillant, avant de faire son effort seul en

pleine piste. Il avait terminait fort et aurait tout aussi bien pu l’emporter.

Mais il ne faut pas retirer le mérite du succès à Celtic

Celeb, qui a montré qu’il était de la trempe d’un bon poulain, parmi les

meilleurs éléments de 3ans entraînés par François Doumen. Vainqueur à Longchamp

et donc à main droite, il aura un avantage sur War Monger qui n’a été vu qu’à

main gauche. En grande forme, cette course va lui servir de test en vue du

"Jockey Club".

 

le jumelé du "François mathet"

Le 4 avril à Saint-Cloud, Simon de Montfort a montré un peu

de caractère au moment de l’effort, comme certains produits de King’s Best

(Kingmambo). Mais le protégé d’André Fabre avait redonné un beau coup de reins

pour revenir sur Pain Perdu qui paraissait avoir fait le trou. Tous deux

avaient passé le poteau huit longueurs devant leurs adversaires, ce qui

démontre leur qualité. Ils n’ont pas encore fini leur progression, même si Pain

Perdu est celui

qui paraît avoir la plus grande marge de progression.

 

 

circumvent, le vainqueur du Prix thomas Bryon

Grand poulain, Circumvent est le seul hongre au départ. Lauréat

du Prix Thomas Bryon (Gr3) sur 1.600m et   

deuxième du Prix de Condé (Gr3) sur 1.800m, le pensionnaire de Paul Cole

devrait apprécier l’allongement de la distance car il s’agit d’un cheval froid

et calme dans son comportement. Dur à la lutte, il s’annonce comme un rival

coriace pour les poulains français.

 

trois poulains sur la montante

Trois poulains restent sur des tentatives honorables dans

des prix de série et affrontent d’emblée les chevaux de Groupe : la ???Jdg

rising Star ??Speartooth (Hernando), darizi (Daylami) et gomez adams (Green

Tune).

Le premier est le frère de domedriver (Indian Ridge),

gagnant du Breeders’ Cup Mile (Gr1) 2002. Battu pour ses débuts dans le Prix

Prince Bio (F), dans lequel il était devancé par War Monger et Celtic Celeb,

Speartooth a gagné pour sa rentrée sur 2.000m. Visiblement, il a plus de tenue

que son frère et devrait se révéler ce printemps dans les courses principales.

Darizi a ouvert son palmarès dès ses premiers pas dans un

lot correct, après avoir été devant. Son entraîneur, JeanClaude Rouget, lauréat

de trois des quatre dernières éditions, a choisi directement cet engagement sans

passer par la case des "B", ce qui témoigne d’une certaine confiance.

Mais le manque d’expérience de Darizi pourrait lui être préjudiciable.

Troisième du Prix Juigné (F), Gomez Adams a séduit pour ses

premiers pas en finissant plaisamment sans avoir eu ses aises au début de

l’emballage final. Il va permettre aux observateurs de mieux situer la valeur

du "Juigné" 2010.

 

ENGAGEMENTS DANS LES GROUPES

Prix du Jockey Club : War Monger, Simon de Montfort,

Speartooth, Celtic Celeb

Grand Prix de Paris : War Monger, Simon de Montfort,

Speartooth, Celtic Celeb

Poule d’Essai des Poulains : Simon de Montfort

Prix Greffulhe

: War Monger, Simon de Montfort, Speartooth, Celtic Celeb

 

VERBATIMS

François doumen (Celtic Celeb, 1er du Prix Maurice

Caillault) : « J’en espère beaucoup. C’est un poulain accrocheur qui devrait

tenir la distance. Il avait gagné en poulain sérieux à 2ans à Longchamp. Il a

passé un bon hiver mais il est loin d’être au top. Il a donné un bon coup de

reins pour dominer son rival. »

élie lellouche (War Monger, 2e du Prix Maurice

Caillault) : « Il était très frais et s’est montré nerveux

derrière les boîtes. C’était seulement sa deuxième course. »

ioritz mendizabal (Circumvent, 1er du Prix Thomas

Bryon) : « J’étais un peu inquiet dans le tournant car

j’avais du mal à l’équilibrer. Il allait par à-coups. Ensuite, je n’ai pas trop

douté. Quand j’ai réussi à l’avoir devant moi, j’ai senti qu’il avait des

ressources et je pense qu’il a été avantagé par la distance. Quoi qu’il en

soit, il est sans doute plus fatigué que moi. »

nicolas clément (Pain Perdu, 2e du Prix François

Mathet) : « C’est un des bons poulains de sa génération.

C’est la première génération des produits de vespone (Llandaff), il confirme sa

dernière victoire mais est tombé sur un os. Stéphane Pasquier avait carte

blanche avec lui, c’est un poulain versatile qui court aussi bien derrière que

devant et qui se plait beaucoup dans ce terrain. »

alan cooper (Speartooth, 1er du Prix Caracalla) :

« J’ai surtout aimé la façon dont il a changé de vitesse

sous les attaques. Il avait bien couru pour ses débuts sur 1.600m. Maintenant,

il devrait se diriger vers une Listed et, s’il confirme, on ira vers les

Groupes. Mais il est encore trop tôt pour parler du "Jockey Club"

dans lequel il est engagé. C’est en tout cas l’un des bons espoirs de l’écurie.

»