Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Auteuil, mercredi

Autres informations / 21.04.2010

Auteuil, mercredi

LA VOIE DES GROUPES S’OUVRE À DULCE LEO

« À

l’automne, c’est sûr qu’il affrontera les meilleurs 4ans. Dans l’immédiat, il

devrait prendre part à une Listed [le Prix James Hennessy, 9/05, ndlr] avant de

courir le Gr1 [Prix Ferdinand Dufaure, ndlr] si tout va bien.» David Windrif

tient en haute estime son pensionnaire Dulce

leo (Priolo), vainqueur d’une encolure du Prix Philippe Ménager. Un

poulain qu’il a reçu alors qu’il était entraîné par Didier Guillemin dans le

sudouest. « Je tiens à le remercier d’avoir eu la gentillesse de me le confier

pour éviter les longs trajets en camion », nous a déclaré l’entraîneur

cantilien. Dulce Leo a la particularité d’avoir partagé sa carrière entre les

deux metteurs au point. Pour David Windrif, il avait fait sien un gros handicap

et découvrait ici le steeple-chase d’Auteuil. Son coup d’essai s’est transformé

en coup de maître. « C’est un très bon poulain, a continué le mentor du fils de

priolo (Sovereign Dancer). À

Pau, le rythme des 3.400m ne lui a pas convenu et il est mieux à Auteuil où il

y a plus à sauter. C’est un vrai cheval pour Auteuil : plus les terrains seront

lourds et la distance sera longue, mieux il sera. Sa contre-performance à

Auteuil est due à son voyage en camion qui avait duré dix heures. De plus, le

terrain était léger. » Placé en position d’attente, Dulce Leo a regagné du terrain

sur la piste intérieure des steeple-chases. Sur le plat, il a paru dominé par Soleil de Sivola (Discover d’Auteuil),

mais il est reparti courageusement dans les cent derniers mètres. Les rangs des

meilleurs steeple-chasers de 4ans vont donc se grossir au fil de la saison car

plusieurs poulains ne devraient être revus sur les gros obstacles qu'à

l’automne , telle la K jDG jumping Star

K Katenko (Laveron) par

exemple, à l’inverse de Dulce Leo.

 

LINE SALSA, VICTIME DE SAIGNEMENTS

« La

pouliche a saigné. Pourtant, elle était en très belle condition, peut-être trop

bien… » Philippe Peltier, mentor de line

Salsa (Kingsalsa), favorite de la course, est déçu à l’issue de la

sortie de sa protégée qui a été arrêtée avant la double barrière. Rapprochée

facilement au passage de la rivière des tribunes, elle semblait devoir nous

offrir un cavalier seul pour finir. Mais, après avoir penché sur sa droite au

franchissement du gros open ditch, Line Salsa a dû être arrêtée. Il faudra

revoir cette pouliche douée qui n’a bien évidemment pas fait sa valeur.

 

LE NEVEU DE MULTIPASS ET DALINA

Élevé

par Christian Wattinne, Dulce Leo est le neveu de deux très bons sauteurs : Multipass (Sillery) et Dalina (Trempolino). Le premier avait

remporté les Prix Finot (L) et Georges de Talhouët-Roy (Gr2) avant de se tuer

dans le Prix Cambacérès (Gr1) à la dernière haie alors qu’il était en mesure de

l’emporter. La seconde n’a pas la même classe, même si elle a tout de même

réussi à prendre la deuxième place du Prix Amadou (Gr2) pour sa troisième

sortie en obstacle.

Deuxième

mère de Dulce Leo, Dalyane (Lou

Piguet) s’est placée sur les haies d’Enghien. Danissima (Fabulous Dancer), mère de Dulce Leo, n’a couru qu’en

plat, prenant quatre places. Elle a eu deux gagnantes avant Dulce Leo, Dame lina (Trempolino) et Dame d’asie (Kahyasi). Son dernier

produit répertorié est un mâle de 2ans : D’Or ou d’argent (Kendor) à l’entraînement chez Philippe Van de

Poële.