Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Badad remet son titre en jeu dans l’epreuve d’ouverture d’un festival empreint de nouveautes

Autres informations / 22.04.2010

Badad remet son titre en jeu dans l’epreuve d’ouverture d’un festival empreint de nouveautes

TOULOUSe, Vendredi

Prix Cheikh Zayed Bin Sultan Al Nahyan (Carthage-Hannibal)

(Gr2 PA)

Pour la deuxième édition du Festival pour Chevaux arabes organisé

par l’Émirat d’Abu Dhabi, c’est l’hippodrome de Toulouse qui accueillera la

première épreuve d’une sélection de sept courses. Vainqueur de l’édition 2009

(elle ne faisait pas alors partie intégrante de cette manifestation), Badad

(Tidjani) aura à cœur de bien se défendre, surtout avec deux courses dans les

jambes cette année. nayef Al Khalidiah KSA (Tiwaiq), fort de sa rentrée

victorieuse, devrait être un opposant sérieux, tout comme les deux protégés

d’Arnaud Chaillé-Chaillé, Al ryma (Akbar), deuxième du Qatar French Arabian

Breeders’ Challenge pour pouliches de 4 ans (Gr1 PA) en 2009, et Al Mouttakel

(Djebbel), qui s’est imposé pour ses débuts, et qui n’est autre que le frère

utérin du champion Al Sakbe, tout de même.

La directrice du Festival, Mme Lara Sawaya, nous éclaire sur

toutes ses nouveautés : pour sa deuxième édition, il s’est enrichi de manière

significative pour devenir l’un des évènements phares dans le monde pour les

chevaux arabes : « On a prévu sept courses cette année et non quatre comme

l’année dernière. De plus, elles auront lieu dans le monde entier et non plus

en Europe uniquement. En effet, nous aurons une épreuve disputée aux

États-Unis, une en Pologne et la dernière à Abu Dhabi. La compétition se

déroulera donc sur huit mois. Autant l’année dernière, le Festival rendait

hommage au fondateur de l’Émirat, Cheikh Zayed le Premier, autant cette année,

il porte le nom de Cheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan, le père de l’actuel

dirigeant de l’Émirat (Cheikh Mansoor bin Zayed Al Nahyan) qui a beaucoup œuvré

pour le développement des courses pour chevaux arabes. Ce Festival nous tient

donc particulièrement à cœur. De nouveaux sponsors sont également venus nous

rejoindre, tels Bonyan et Invest AD, qui sont parmi les plus grosses sociétés

d’investissement d’Abu Dhabi. Il faut dire que cet évènement est organisé par

l’autorité d’Abu Dhabi pour la Culture et le Patrimoine et coordonné par le

conseil sportif d’Abu Dhabi. Parmi nos autres sponsors, citons également Al

Wathba Stud Farm qui est l’entité d’élevage de Cheikh Mansoor bin Zayed Al

Nahyan et ADIHEX, le salon d’Abu Dhabi pour la chasse et l’équitation. Nous

avons également mis en place un système de points à l’arrivée de trois épreuves

(celle de Toulouse, celle de Duindigt aux Pays-Bas le 11 juillet et l’épreuve

de Varsovie-Sluzewiec en Pologne le 22 août pour les victoires et places

accumulées. Le cheval qui en comptera le plus empochera un bonus de 20.000€. »