Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Carlos laffon-parias : « le "jockey club" arrive peut-être un peu tôt pour silver pond »

Autres informations / 28.04.2010

Carlos laffon-parias : « le "jockey club" arrive peut-être un peu tôt pour silver pond »

MAISONS-LAFFITTE, Mercredi Prix Comrade (B)

Lauréat de l’important Prix Juigné (F), Silver Pond (Act

One) a confirmé tout son talent en remportant le Prix Comrade (B) ce mercredi.

Le meilleur 3ans de Carlos LaffonParias a résisté jusqu’au bout à ses

adversaires, seulement accompagné aux bras par Davy Bonilla. « Il gagne de peu

mais il a de la marge, a déclaré son mentor. Il a seulement été accompagné aux

bras par son jockey et a été contraint de venir en troisième épaisseur dans le

dernier virage, ce qui n’est pas évident à Maisons-Laffitte. Il a bien repoussé

toutes les attaques et le fait finalement avec la manière. C’est une bonne

performance. »

Le représentant du Haras du Quesnay s’est montré brillant en

début de parcours, quand son jockey a voulu le cacher derrière un dos. Une fois

dans la dernière ligne droite, après avoir dû négocier le tournant en troisième

épaisseur, il est venu attaquer l’animateur et a déployé de belles foulées pour

en venir à bout. C’est assez sereinement qu’il a passé le poteau en tête,

tandis que ses adversaires finissaient dans un mouchoir de poche dans son

sillage.

 

Silver Pond et le "Jockey Club"

Les lauréats du Prix Juigné sont bien souvent des chevaux

très estimés et deviennent ensuite des chevaux de Gr1. En 2008 et 2007, le Prix

Juigné avait révélé deux gagnants du Grand Prix de Paris (Gr1), Montmartre

(Montjeu) en 2008, qui s’était classé deuxième du Prix Juigné, et Zambezi Sun

(Dansili), l’année précédente. Ces deux chevaux s’étaient d’ailleurs

préalablement engagés parmi les favoris du Prix du Jockey Club (Gr1), une

épreuve que pourrait bien aussi courir Silver Pond. « Dire qu’il va courir le

"Jockey Club" est un peu prématuré, nous a confié Carlos

Laffon-Parias. On est même encore loin de savoir s’il a une chance. En

discutant avec ses propriétaires et selon la façon dont il récupère, on en

saura plus. Nous ne courrons que s’il a une chance, pas seulement pour se faire

plaisir. Et puis s’il court, il devra aller directement dessus et, avec deux

courses dans les jambes, cela arrive peutêtre un peu tôt pour lui. J’avais

hésité à le courir dans dix jours à Chantilly, sur le parcours du "Jockey

Club", parce que je considère que c’est important de découvrir la piste

mais j’avais peur d’avoir une course beaucoup plus dure qu’aujourd’hui. »                 

 

Une lutte à trois pour les accessits

Ils n’étaient que cinq au départ du Prix Comrade et, sous

l’impulsion du représentant de Eoghan O’Neill, Maroon Machine (Muhtathir), il

n’y a pas eu de fausse course. Si Red Barn (Red Ransom) a rapidement été battu

au moment de l’accélération finale, les trois autres candidats ont lutté jusqu’au

passage du poteau pour l’accessit d’honneur. C’est finalement Maroon Machine,

qui, dur comme un roc, a pris la deuxième place en devançant le protégé d’Élie

Lellouche, Estimate (Westerner). « Je suis très content de sa course, ça s’est

joué à peu de choses et il a parfaitement répondu à nos attentes », nous a

confié son entraîneur.  Le favori de

l’épreuve, Lumineux (Motivator), a terminé à la quatrième place sans démériter

et ne fait ainsi que retarder encore un peu la date de son premier succès.

Silvermine en troisième mère

Élevé au Haras du Quesnay, Silver Pond est né de Silver Fame

(Quest for Fame), la mère du bon Silver Point et d’une longue lignée de chevaux

black type. Ce dernier était entraîné par Carlos Laffon-Parias, qui a eu toute

la famille sous sa responsabilité. Il s’est illustré en prenant de multiples

accessits au niveau Listed, à 3 et 5ans sur une distance proche de 2.000m,

avant de remporter enfin son black type à 6ans dans le Grand Prix de la Riviera

Côte d’Azur (L) à Cagnes-sur-Mer l’année dernière. Cette victoire lui a valu

d’être exporté outre-Manche pour une nouvelle carrière sur les obstacles. La

mère de Silver Pond était une jument honnête qui a remporté une "D" à

Saint-Cloud. Elle est issue de Silverqueen (Alydar), la mère de Silva (Anabaa),

une double lauréate de Listed sur 1.200m. Silvermine (Bellypha), la troisième

mère de Silver Pond, est la gagnante de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1)

1985. Elle est la sœur de l’étalon Saint Cyrien (Luthier), lauréat du Grand

Critérium (Gr1) et du Prix Saint Roman (Gr3).