Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Katenko, un nouveau montesson brille à auteuil

Autres informations / 04.04.2010

Katenko, un nouveau montesson brille à auteuil

La renommée de l’élevage du comte Pierre de Montesson (Haras

des Coudraies) n’a pas d’égal. En vingt ans, il a donné deux vainqueurs de

Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1), Katko (Carmarthen) et Kotkijet (Cadoudal).

Ce samedi, dans l’important Prix Romantisme, un nouveau lauréat à Auteuil est

sorti du Haras des Coudraies : Katenko (Laveron), dont la troisième mère Kotkie

(Rheffic) est la génitrice des deux champions précités. Ce pensionnaire de

Jehan Bertran de Balanda a fait valoir l’aptitude familiale en allant devant

comme nombre de produits de l’élevage "Montesson". Piochant parfois

dans un terrain trop profond pour lui, le partenaire de Christophe Pieux a fait

quelques fautes. Il a néanmoins dominé de la tête et des épaules la phase

finale de cette course à conditions en l’emportant de huit lon-

gueurs. « Il confirme aujourd’hui sa course de débuts (2e)

sur un terrain lourd qui n’est pas à sa convenance, nous a

expliqué son entraîneur. En effet, il est meilleur sur un terrain plus léger.

Ce qui explique ses sauts un peu limites. Christophe l’a monté en grande

confiance et il a fait nettement la différence pour finir. On ne va pas

attaquer les bons tout de suite, on va plutôt essayer de lui trouver des

courses intermédiaires sur des terrains moins souples. »

 

Monetaire confirme ses bons débuts

Quatrième du Prix Rohan (L) en débutant, Monetaire (Anabaa)

a très bien couru fournissant une nouvelle fois sa valeur. Il a plafonné

légèrement sur le plat se faisant souffler le premier accessit par le bon

finisseur Al Bucq (Goldneyev). « La dernière fois, je l’avais fait monter à

l’envers mais il avait très bien couru, nous a déclaré son mentor Jehan Bertran

de Balanda. C’est un poulain qui devrait encore progresser. » Très attendu,

Satou (Fragrant Mix) a terminé quatrième devant Speedy Bruère (Turgeon) qui manque

encore de vitesse pour finir son parcours. Le terrain plus profond que lors de

leur première sortie ne les a peut être pas avantagé.

 

Katenko, de la famille de Katko et Kotkijet

Élevé au Haras des Coudraies, Katenko provient donc de la

famille de Katko et Kotkijet qui totalisent à eux deux cinq Grand Steeple-Chase

de Paris (Gr1).

Sa mère Katiana (Villez) n’a pas couru. Ses quatre produits

qui sont en âge de courir ont tous remporté leur course.

Kakira, deuxième mère de Katenko, a donné plusieurs bons

sauteurs comme Kotkita (Subotica), lauréate du Prix Cambacérès (Gr1) et

troisième du Prix Renaud du Vivier (Gr1), Kitka (Epervier Bleu) a gagné pour

ses débuts sur les haies avant de se placer dans deux courses principales sur

les balais, Kotky Bleu (Pistolet Bleu) vainqueur du Prix Piomarès et Kotkido

(Subotica), double gagnant à Auteuil et troisième du Prix Georges de

Talhouët-Roy (Gr2).