Le vrai test de lord carmont

Autres informations / 25.04.2010

Le vrai test de lord carmont

AuteuIL, Lundi

Lord carmont (Goldneyev) vient de faire une rentrée gagnante

le 7avril à Auteuil dans le Prix de Saumur, après dix-sept mois d’absence. À

cette occasion, le protégé d’Isabelle Pacault a réalisé un véritable cavalier

solitaire dans un lot où il apparaissait comme un épouvantail. Ce lundi,

l’opposition sera bien réelle dans le Prix William Head (L), car il affronte

des chevaux qui ont l’habitude du haut niveau et qui sont en pleine possession

de leurs moyens. S’il se montre aussi fort que lors de sa rentrée, Lord Carmont

sera certainement difficile à approcher. En valeur, il est supérieur de près de

huit kilos à Synaptique (Saint des Saints), le cheval le plus haut en valeur

après Lord Carmont. Encore très avantagé au poids, le hongre de 11ans va

s’engager à poids égal avec le pensionnaire de Guillaume Macaire.

 

une opposition relevée

Dans le Prix de Saumur, Lord Carmont n’était confronté qu’à

cinq adversaires et seulement deux d’entre eux ont fini leur parcours.

Aujourd’hui, ils sont neuf à vouloir lui contester la victoire et l’opposition

est bien plus relevée. Troisième du Prix la Haye Jousselin (Gr1), dayladam

(Cyborg) porte le plus de poids et vient de faire une rentrée correcte sur les

balais. Le pensionnaire d’Arnaud Chaillé-Chaillé prend le départ avec

Synaptique, un autre royannais qui s’est classé troisième d’un Gr1 en

steeplechase. C’était dans ce Groupe, le Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), que le

protégé de Guillaume Macaire a réalisé sa meilleure performance. Véritable

cheval de steeplechase et de terrain souple, il ne sera handicapé que par ce

dernier paramètre. royal palois (Lute Antique) vient de réaliser une grande

performance en prenant la deuxième place du Prix Jean Granel (L) en dominant à

la lutte le champion Zaiyad (Sadler’s Wells). Il retrouve sa discipline du

steeplechase mais s’engage à seulement huit jours d’intervalle avec sa dernière

course. Cinquième du dernier Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1), pandolphe

(Passing Sale) fait son retour sur les gros obstacles. Cet adepte des longues

distances profitera de la moindre défaillance de ses adversaires.

 

un tremplin vers le grand Steeple-chase de paris Le Prix

William Head fait est l’un des chemins qui mène au Grand Steeple-Chase de Paris

(Gr1). Lauréat de cette épreuve l’an dernier, peldero (Pelder) a conclu à la

troisième place de l’épreuve reine d’Auteuil, mais le meilleur exemple reste sa

compagne de couleurs princesse d’Anjou (Nononito), qui a remporté cette épreuve

en 2006 avant de remporter son premier "Grand Steeple". Un exploit

qu’avait déjà réalisé Line marine (Agent Bleu) en 2003.