Les ambitions retrouvees de dahwa

Autres informations / 24.04.2010

Les ambitions retrouvees de dahwa

TOULOUSE, Vendredi

 Face à un lot de

pouliches très relevé, la pensionnaire de Damien de Watrigant, dahwa (Tidjani),

a fait parler sa classe, gagnant de manière aisée et confirmant toute l'estime

que lui porte son entraîneur. De plus, celle-ci fait briller les couleurs de Cheikh

Mansoor bin Zayed Al Nahyan ainsi que sa structure d'élevage, Wathba Stud Farm,

souvent à l'honneur sur notre sol. À noter, sur les quatre courses de la

réunion réservées aux chevaux arabes, trois l'ont été par ses couleurs. chinook

de ghazal (Dormane) et djesireh (Prince d'Orient) complètent le podium final.

Damien de Watrigant était satisfait : « C'est une pouliche qui avait montré des

moyens l'année dernière, notamment en étant seconde du bon Al Charif. Elle

avait gagné ensuite facilement ici et on était venu avec de grosses ambitions à

Saint-Cloud pour le Qatar Breeders' Challenge pour pouliches de 3ans. Mais elle

n'a pas fait sa valeur, piégée dans une course sans train alors qu'elle

patientait à l'arrièregarde et devant subir beaucoup de tampons. Elle a passé

un bon hiver ensuite et a fait une rentrée sage il y a un mois. Elle est montée

en condition sur cette course et l'a prouvé hier. Elle bat quand même les

meilleures de sa génération ! En plus, elle l'a fait " à la mode" et

son jockey, Ioritz Mendizabal, était très content. Sa mère, amidou douzaia

(Chéri Bibi) est une jument qui appartient à Cheikh Mansoor et sa sœur,

Salaamah (Njewman), qui est par un étalon très prometteur, a également gagné

hier à Toulouse. La petite sœur va sur les pas de la grande et s'annonce aussi

comme une très bonne pouliche. » L'hippodrome de Toulouse, hier soir,

organisait une de ses plus grandes soirées nocturnes de l'année sous le thème

de la Rome antique. Six mille spectateurs ont assisté à cette grande soirée

ainsi qu'à l'ouverture du Festival du Cheikh Mansoor.